Partagez avec vos amis

Alassane Ouattara est dans le Hambol depuis le mercredi 27 novembre 2019 pour une visite d’Etat. Le président ivoirien a offert de nombreuses réalisations en infrastructures socio-économiques de base à cette région. Mais n’est-ce pas la visite de Guillaume Soro qui a précipité celle du chef de l’Etat ?

Hambol, Guillaume Soro a-t-il forcé la main à Alassane Ouattara ?

De mars à mai 2019, Guillaume Soro a parcouru la région du Hambol de fond en comble. De Dabakala à Katiola en passant par les petits villages, hameaux et campements, l’ancien Président de l’Assemblée nationale ivoirienne n’a pas lésiné sur les moyens pour apporter, ne serait-ce qu’une lueur d’espoir à ces populations Tagbana, Djimini, Djamala et Magôrô qui avaient le sentiment d’être laissés pour compte par le pouvoir RHDP qu’elles ont pourtant soutenu pour l’accession à la Magistrature suprême.

Fraichement démissionnaire de la Présidence de la Chambre basse du Parlement, Soro Kigbafori Guillaume a véritablement dénoncé une ingratitude des nouvelles autorités ivoiriennes. Et pour mieux se faire entendre, le natif de Kofiplé (Diawala) a réhabilité des mosquées, des écoles, des centres de santé, des pompes d’hydrauliques villageoises et bien d’autres infrastructures de la région. Non sans promettre de revenir en temps opportun pour sortir ces localités de leur précarité actuelle.

Aussi, conscient que ses actions constituaient une véritable défiance à la gouvernance Ouattara, Soro Guillaume avait prédit devant les populations : « Vous verrez qu’ils (les cadres du RHDP) vont se précipiter dans votre région pour effacer mes traces. » Avant d’ajouter : « Oui, le président Ouattara et ses ministres viendront très bientôt dans le Hambol. Mais ce sera grâce à moi. »

Effectivement, a la suite de Soro et ses hommes, des cadres du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP unifié, parti présidentiel) avaient fait des apparitions sporadiques dans cette région du Nord-ivoirien, avant que le Président Alassane Ouattara n’annonce lui-même, lors de sa visite d’Etat dans la région du N’Zi, qu’il ferait une visite similaire dans la région du Hambol.

Deux mois plus tard, toute la République, le Chef de l’Etat en tête, parcourt Katiola, Dabakala, Niakara et les localités environnantes pour communier avec les populations. Celles-ci sont d’ailleurs sorties en grand nombre pour exprimer leur « Fotamana » (bonne arrivée) à l’illustre hôte et à sa forte délégation. Le Président Ouattara est donc venu les mains chargés, offrant à tour de bras électricité, eau potable, centre de santé, écoles, bitumage de voiries et autres projets aux différents départements de la région du Hambol.

 

A onze mois de l’élection présidentielle de 2020, les populations exprimeront assurément leur gratitude et reconnaissance au Président Alassane Ouattara. Cependant, Guillaume Soro qui apparaît comme le déclencheur de cette visite présidentielle dans le Hambol pourrait en tirer également des dividendes politiques, d’autant plus qu’il a annoncé sa candidature pour le prochain scrutin.

SOURCE https://www.afrique-sur7.fr/437629-alassane-ouattara-campagne-soro-hambol

Téléchargez notre application Android
Partagez avec vos amis

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here