« Après avoir vécu 20 ans avec la mère de ses enfants, il la quitte et va vivre avec sa maîtresse »

0

• Web s’enflamme après qu’une dame a déballé son mari camerounais

• Elle prétend avoir été abandonnée, maltraitée et jetée hors de la maison familiale avec ses six enfants.

• Elle a vécu avec son mari pendant 20 ans et sans vivre seule avec ses enfants pendant trois ans.

Après avoir vécu 20 ans avec la mère de ses enfants, il la quitte et part vivre chez sa maîtresse. L’histoire qui secoue actuellement la toile africaine est celle d’une jeune femme qui rencontre un jeune homme alors qu’elle flânait sans abri dans les rues de Paris. Elle l’aimera malgré son état, lui offre une maison et l’aide avec les papiers. 20 ans de vie commune ou la dame en bonne « Soumise » accepte les multiples infidélités de son mari, les coups.

Il faut croire qu’elle a compris la leçon de sa mère, qui lui a dit que la femme doit apprendre à souffrir en silence pour garder son foyer. Quatre enfants naissent néanmoins de cette relation tumultueuse digne d’un FILM D’HORREUR. Bien que mariée en France où la polygamie est interdite, madame se soumet à la volonté de son mari d’avoir une ou plusieurs autres épouses. Cela signifie qu’elle est prête à tout pour garder son homme. Ce dernier poussera aussi le vice en se rendant au Cameroun chercher une autre femme qu’il viendra imposer à sa femme en France dans la même maison.

Il vit donc sa polygamie de fait dans un pays où elle est absolument interdite sans que Madame n’ose broncher. Elle lui trouvera même des capitaux pour démarrer une entreprise au Cameroun. Monsieur lui a promis qu’il prépare leur avenir dans son pays, où ils reviendront passer leur vieillesse dans un bonheur absolu. Madame y croit ! Très récemment, elle s’installe donc au Cameroun pendant un an pour suivre les travaux de construction de leur maison. A son retour en France, son mari pousse la cruauté à ses limites et installe une autre femme dans la maison que lui et sa femme viennent de construire.

Il quitte la femme après 20 ans d’engagement avec quatre enfants, des dettes de plus de 21 000 euros et non sans lui cracher au visage : « Regarde comme tu es moche, tu pensais vraiment que je pouvais finir ma vie avec toi ? nous, tu mets les pieds au Cameroun, je te tue… », a-t-il dit à sa femme. Cette dernière, qui n’est pas d’origine camerounaise, est sur le point de se suicider et pleure sur tous les réseaux sociaux, tandis que son homme se calme dans les bras de sa nouvelle Juliette de 25 ans.

L’artiste ivoirien MOKOBE et le général Makosso Camille ont proposé d’aider la Dame, raconte Flore de Lille

Chers frères et sœurs, il est vrai que dans une telle situation il faut écouter les deux côtés. ‘ aide à au moins récupérer ce qui lui arrive par la loi. Je n’ai aucune faveur à faire à ce monsieur car il est camerounais, vous me connaissez, ce n’est pas comme ça que je travaille.

C’est une victime et je dois l’aider avec mon humble page pour qu’elle retrouve un peu d’espoir. Sachant combien ce monsieur a l’art du Tchatche, il viendra nous noyer pour que nous abandonnions ce combat et donnions tort à la victime.
Un avocat n’écoute pas les deux côtés, un avocat écoute et croit au propos de son client.Quand M. Patrick veut être entendu, soit il pose sa caméra, soit il va chez un autre blogueur pour donner sa version, car le voilà. d’une femme maltraitée et humiliée qui veut juste récupérer son investissement et surtout que son mari paie ses nombreuses dettes et que la pension alimentaire de ses enfants soit payée.
Nous faisons appel aux âmes de bonne volonté qui connaissent les avocats au Cameroun. Un grand merci d’avance à l’artiste ivoirien MOKOBE qui s’est proposé d’aider la Dame. Merci aussi au général Makosso Camille qui a promis de donner 1000 euros à la Dame.

#Après #avoir #vécu #ans #avec #mère #ses #enfants #quitte #vivre #avec #maîtresse

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

[comment]

[supsystic-newsletter-form id=4]

Vidéo du jour:



LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.