Assassinat de Martinez Zogo : la pression internationale contraint le gouvernement à agir

0

Depuis que l’affaire Martinez Zogo a éclaté, la bataille pour la succession de Paul Biya aurait pris une tournure plus intense. L’assassinat de l’animateur de radio offrirait une occasion en or à certaines personnes influentes du régime pour écarter les autres concurrents en vue de la succession de Paul Biya. Le journaliste en exil Michel Biem Tong, qui connaît bien le fonctionnement du régime en place depuis 1982, a déclaré qu’il y a une division dans le camp de Paul Biya, des individus cherchant à tirer la couverture de leur côté. Les cyber-activistes pro-Biya sont divisés entre les partisans de Ferdinand Ngoh Ngoh et les anti-Ngoh Ngoh (Emmanuel Franck Biya) depuis l’assassinat de Martinez Zogo. Tong a également condamné l’attitude ridicule du gouvernement qui menace les journalistes qui commentent l’affaire Martinez Zogo.

 

 

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

Vidéo du jour:



Laisser un commentaire