Bolloré accusé de tentative de sabotage du concert de Valséro

0

• Le groupe Vivendi de Bolloré a refusé de louer le site de l’Olympia à Valsero

• Le rappeur camerounais est considéré comme controversé

• Vicent Bolloré n’a clairement pas voulu contrarier son ami Biya

Le 18 septembre au Zénith de Paris, le rappeur camerounais Valsero a offert un concert retentissant. Une réussite célébrée par les admirateurs de cet artiste, éduqué dans les ghettos de Yaoundé, devenu l’un des principaux symboles de la lutte pour les libertés sur le continent et l’opposant au régime de Paul Biya. Si le Zénith reste une salle mythique avec près de 7.000 places, le Camerounais aspirait à une autre salle au départ pour réussir cet exploit. Lui et son équipe se sont concentrés sur Olympia. Mais le seul problème est que cette salle appartient au groupe Vivendi d’un certain Bolloré, ami des présidents africains, dont Paul Biya.
C’est un défenseur des droits humains français qui a porté cette accusation. Clément Boursin, responsable des programmes Afrique de l’ACAT_France, accuse ouvertement l’homme d’affaires français d’avoir saboté le concert du reportage sur le Cameroun en lui refusant l’accès à sa chambre.

« Et pendant ce temps en France, pour ne pas offenser Paul_BIYA, OLYMPIAHALL, qui appartient à Vivendi, dit non à un concert du rappeur à Paris « trop ​​controversé pour eux ». Ou comment Bolloré restreint la liberté d’expression en France », déclare Clément Boursin sur son compte Twitter.
« Un théâtre qui ne promeut pas la liberté d’expression des rappeurs anti-système et ose critiquer les pouvoirs autocratiques en Afrique Olympia appartient à vivendi », ajoute un internaute. « Et il faut savoir qu’au départ Valsero et son booker (Torpedo) voulaient faire le concert dans un lieu prestigieux, mais plus petit. Ladite chambre l’a trouvé « trop ​​controversé ». La porte fermée leur a ouvert une plus grande porte… », précise un autre.

« Pourquoi le zénith ? Parce que Canal Olympia a dit non… (rires). J’étais trop controversé pour eux… frère, je t’aime de tout mon cœur, mais j’ai une direction. On boit une tasse de café quand on veut, mais ça ne peut pas être là, a souligné le rappeur, même après avoir parlé avec l’un des responsables d’Olympia.

Cette nouvelle polémique s’ajoute à d’autres entourant ce concert. De toute évidence, il n’a pas encore révélé tous ces secrets.

#Bolloré #accusé #tentative #sabotage #concert #Valséro

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vidéo du jour: