Buea : Arrestation du jeune qui a brandi le corps de Caroline

0

• La police traque les assassins du soldat Achille Mvogo. au

• Une personne a été arrêtée à Buea

• C’est celui qui récupère les restes de la petite Caroline

Petit à petit, la vie reprend à Buea après les scènes macabres du meurtre de la petite Caroline et du soldat Achille Mvogo. Alors que l’heure du deuil du côté des familles endeuillées, la police traque tous ceux qui ont participé au meurtre du gendarme Achille Mvogo. Selon certaines informations, le jeune homme qui a transporté la dépouille de la petite Caroline pour organiser un défilé dans la ville de Buea a actuellement été arrêté et placé en garde à vue.
« Arrestation à Buea du jeune homme qui exhibait le corps de Caro Louisa. C’est le jeune homme qui a récupéré le corps de la petite Caro Louisa dans le véhicule dans lequel elle a été accidentellement abattue. C’est lui qui a exhibé le corps ensanglanté de la pauvre Caro Louisa, criant vengeance », a déclaré la source.

Parmi les personnes susceptibles d’être arrêtées dans le cadre de cette affaire figurent un élève en uniforme scolaire et une jeune femme qui a jeté de grosses pierres sur le gendarme pour le tuer. Les nombreuses vidéos du passage à tabac de l’homme en uniforme circulent toujours sur les réseaux sociaux.

La famille de Caroline pardonne tout

Les proches de la petite Caroline décédée à Buea le 14 octobre s’abstiennent de condamner le soldat Achille Mvogo qui a appuyé sur la gâchette et causé la mort de leur fille. Lizette, la mère de Louise, a été adoptée très jeune par la mère de Lova Nyemb Bassong. Elle a quitté cette maison familiale lorsqu’elle a épousé le père de Caroline qui vit aux États-Unis d’Amérique. Le jour du drame, elle a trouvé refuge dans cette famille adoptive. Sa sœur Lova Nyemb Bassong est pleine de compassion pour le soldat qui a tué sa nièce. Elle est persuadée que le soldat Mvogo n’avait pas planifié de meurtre ce jour-là.

« Vrai ou pas, je parie qu’en quittant sa maison jeudi matin, il ne pensait pas qu’il allait tuer une fillette de 4 ans. Alors malgré ma douleur pour ma fille, je ne peux pas lui en vouloir. Je ne suis pas contente de sa mort, je pleure aussi, d’où ma deuxième photo bougie », explique-t-elle.

Il se souvient des propos du gendarme et de son patron peu après avoir reçu le colis. « Quant à l’homme en uniforme, j’ai appris à ne pas juger les gens, surtout les défunts. Je laisse cette préoccupation à Dieu en qui je crois. Cependant, ce que je dois préciser, c’est que son supérieur lui aurait demandé par la suite « qu’avez-vous fait ? A quoi il a répondu ‘Je voulais tirer sur les roues. », rapporte-t-elle.

#Buea #Arrestation #jeune #qui #brandi #corps #Caroline

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vidéo du jour: