Cameroun : Le match entre Paul Biya et Maurice Kamto se poursuit à la barre

0

Quand l’opposant Maurice Kamto reste silencieux dans les médias, la riposte judiciaire de ses partisans s’organise après les multiples condamnations pour atteinte à la sûreté de l’État. Plusieurs fronts ont été ouverts à Yaoundé, Banjul et Genève.

L’affaire des militants du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun (MRC, parti du Maurice Kamto), poursuivis ou condamnés par la justice camerounaise pour des faits allant de la participation à une manifestation illégale à l’atteinte à la sûreté de l’État, est sur le point de prendre une nouvelle dimension.

Lire

Selon nos informations, plus de 250 dossiers (dont ceux de 124 personnes actuellement en garde à vue) doivent être soumis à la Cour africaine des droits de l’homme à Banjul (Gambie) et au Groupe de travail de l’ONU sur la détention arbitraire à Genève (Suisse).

Le DGSN dans le viseur

Source :
Jeune Afrique

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vidéo du jour: