Cameroun : les syndicats s’opposent à la vaccination obligatoire à l’hôpital général de Yaoundé

0

• C’est le Mémorandum signé le 12 août 2021 par le Directeur de l’Hôpital Général de Yaoundé qui l’adopte

• Les syndicats sont contre

• Ils soupçonnent le PDG de licencier injustement certains employés

C’est la note de service signée le 12 août 2021 par le directeur général de l’hôpital général de Yaoundé (HGY), Pr Vincent de Paul Djientcheu, qui est à l’origine du mécontentement des professionnels de santé.

En effet, par sa démission, le Pr Vincent de Paul Djientcheu informe que les personnels non vaccinés contre le Covid-19 et sans poste de travail « ne seront plus admis à l’hôpital général de Yaoundé, mais continueront à percevoir leur salaire sans travail. -indemnités liées (allocations de performance, transport, astreinte et ingénierie) jusqu’à nouvel ordre. , oncologie, urgences, etc.). ) ».

Certains syndicats, notamment le Syndicat national du personnel médical et de santé du Cameroun (Synpemps) et le Syndicat national du personnel des établissements/entreprises du secteur de la santé camerounais (CAP/santé), se sont levés pour dénoncer ce qu’ils qualifient d’« abus de pouvoir ». , abus de pouvoir, obligation de vaccination forcée et illégale contre le Covid-19 des personnels de santé ».

Dans une correspondance datée du 8 septembre 2021, adressée au directeur général de l’hôpital général de Yaoundé, les syndicats rappellent que « le vaccin est un traitement qui ne peut pas être rendu obligatoire, encore moins une condition en faveur des accessoires salariaux ».

Ils soupçonnent le PDG de vouloir à tort licencier certains employés.
« Cette décision de suspendre les avantages salariaux et l’obligation de se faire vacciner contre le Covid-19 à l’hôpital général de Yaoundé, ne masquerait pas pour certains la possibilité de provoquer des soulèvements populaires, à commencer par le personnel hospitalier au Cameroun ? », demandent les syndicalistes.

Rappelons que, selon le Pr Vincent de Paul Djientcheu, cette mesure s’inscrit dans un « remaniement interne en prélude à la riposte à la troisième vague de Covid-19 avec la variante Delta circulant déjà à Douala et Yaoundé ».

#Cameroun #les #syndicats #sopposent #vaccination #obligatoire #lhôpital #général #Yaoundé

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vidéo du jour: