Cameroun : Paul Biya cherche un financement pour reconstruire NOSO

0

Sur un budget de 89 milliards de F.cfa, seuls 10 milliards ont été mobilisés par le comité de pilotage du plan présidentiel pour la reconstruction et le développement des deux régions touchées par la crise.

Malgré la crise socio-économique actuelle dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest, les autorités camerounaises s’emploient à reconstruire ces deux régions qui souffrent encore des effets de la crise. Le 16 septembre 2017, la 3ème session du Comité de pilotage du Plan Présidentiel pour la Reconstruction et le Développement (PPRD) des deux régions a eu lieu au service du Premier Ministère à Yaoundé. Le premier obstacle auquel se heurte encore cette initiative du Président de la République est le manque de financement pour sa mise en œuvre. Confiance Ebune, le président du comité de pilotage du plan présidentiel pour la reconstruction et le développement des deux régions, a relevé ce jeudi lors des travaux. Sur un budget préliminaire estimé à 89 milliards de F.cfa, seuls 10 milliards de F.cfa ont été mobilisés à ce jour par le gouvernement du Cameroun et ses partenaires au développement comme le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), dont le représentant est coprésident. de ladite Commission. 2020-2021 marque la première année de mise en œuvre de ce plan.

Selon les membres du comité de pilotage, les activités menées au cours des douze derniers mois s’inscrivent dans le cadre de la promotion de la cohésion sociale à travers la campagne de sensibilisation et de vulgarisation du Plan, l’organisation d’ateliers de concertation avec les différents acteurs locaux. l’appui aux radios communautaires pour la diffusion des messages en pidgin, et la création de 60 médiateurs de paix.

Dans le domaine de la réhabilitation des infrastructures essentielles, le Comité de pilotage note que, conformément à la coordination nationale, le PNUD a décidé de démarrer la mise en œuvre des projets de reconstruction à travers le patrimoine de certaines institutions religieuses, en vue de leur implantation. au sein des communautés. A titre d’exemple, des conventions ont été signées entre le partenaire d’exécution et les représentants de ces congrégations pour la réhabilitation des infrastructures scolaires et sanitaires sinistrées, pour un montant de 1,5 milliard de FCFA. Le PPRD a pu obtenir du gouvernement japonais un financement de près de 1,5 milliard de FCfa pour la réhabilitation de neuf centres de santé et 11 systèmes d’adduction d’eau dans le département de Fako.

Pour l’année 2021-2022, le PPRD se concentrera sur la mise en place de réseaux pour la paix, l’organisation d’événements socio-culturels, la réhabilitation de centres communautaires pour les femmes et les jeunes. En termes d’infrastructures, il se concentrera sur la fourniture de kits de reconstruction de maisons, la restauration d’écoles, de centres de santé, de routes et de ponts, et de systèmes d’approvisionnement en eau.

#Cameroun #Paul #Biya #cherche #financement #pour #reconstruire #NOSO

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vidéo du jour: