Cameroun : une bonne nouvelle pour les victimes du Noma

0

• Une mission chirurgicale est annoncée au Cameroun

• Cette maladie touche de nombreux enfants camerounais

• L’association Noma Fund est à la pointe de la lutte contre cette maladie

Encore une bonne nouvelle pour les victimes du noma. En effet, une mission chirurgicale doit être annoncée au Cameroun dans les prochains jours.
Selon les informations, le célèbre médecin Philippe Bellity et l’association Noma Fund organisent une campagne d’opérations de reconstruction à l’hôpital militaire de Douala pour les victimes du noma.
Bientôt la rédemption pour de nombreux enfants atteints de noma ! Cette maladie, dont le nom vient du mot grec Nomein, qui signifie « dévorer », touche principalement les enfants qui souffrent de malnutrition, d’un mauvais état de santé général et d’une mauvaise hygiène bucco-dentaire. C’est probablement pourquoi ce mangeur de sourires est aussi appelé « la maladie de la pauvreté ». Chaque année, le noma touche plus de 140 000 enfants dans le monde, principalement âgés de 2 à 6 ans. Facilement traitable, cette maladie tue 90 % des cas car elle est inconnue.
Pour lutter contre ce fléau meurtrier, Roger Milla, Joseph-Antoine Bell et Dr. Georges-Barthélémy Nko’Ayissi a fondé l’association Noma Fund en 2019. En particulier, en début d’année, l’association avait lancé un appel à un don mondial pour sauver la vie de ceux que l’on appelle pudiquement les enfants « sans visage ». Et aujourd’hui Noma Fund invite les chirurgiens de l’association française « Les enfants du Noma » à opérer sur le sol camerounais.

« Le contact entre Noma Fund et les enfants de Noma a été établi par le Président de l’Ordre national des médecins du Cameroun, le Dr Guy Sandjon », explique Joseph-Antoine Bell, ancien footballeur camerounais et co-fondateur de Noma Fund.

La date de cette campagne n’est pas encore connue. Dans le même temps, Noma Fund espère ouvrir un hôpital de référence au début de 2022 qui offrira une couverture complète et gratuite des soins chirurgicaux, de reconstruction faciale et de réadaptation aux patients Noma de tout le continent africain. Sa construction est prévue sur un terrain proche de l’aéroport de Yaoundé-Nsimalen, mis à disposition par l’Etat camerounais.

#Cameroun #une #bonne #nouvelle #pour #les #victimes #Noma

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vidéo du jour: