Concours ENAM : un réseau de fraudeurs démantelé à Ngaoundéré ; un pasteur et un proche de Biya épinglés

0

Au Cameroun, la fraude ne dit pas son nom. Par exemple, pour entrer à l’École Nationale d’Administration et de Magistrature (ENAM) de Ngaoundéré, il peut être nécessaire d’emprunter des chemins tortueux, notamment de tricherie, pour maximiser ses chances.

C’est arrivé à un pasteur qui fait actuellement face à la justice camerounaise. Ce dernier a en effet réussi à persuader son premier fils d’entrer à l’École nationale d’administration et de magistrature (ENAM) pour plusieurs millions de francs CFA. Il l’a confirmé lui-même devant les autorités judiciaires.

Pour réussir, les sommes d’argent doivent d’abord passer par des intermédiaires. Ces derniers appartiennent vraisemblablement aux relations étroites des ministères d’appui académique et technique ainsi qu’avec certains propriétaires de groupes d’études.

« A Ngaoundéré, l’homme de Dieu a versé une grosse somme d’argent à un certain Abdouraman Djodji, un haut commis de l’Etat bien connu dans la ville. Selon les dires de ce pasteur devant les enquêteurs, il avait voulu réediter l’exploit en retournant vers son ami afin de faire entrer sa fille en cycle d’administration de travail contre la somme de sept millions de francs CFA. Ce dernier a pu vendre tous ses biens immobiliers pour remplir les conditions requises pour l’entrée à l’ENAM de sa fille. Seulement, cinq ans après, sa fille n’a pas réussi à intégrer l’Enam. Aujourd’hui, l’affaire est pendante devant le tribunal de première instance de Ngaoundéré », raconte nos confrères de camer.be.

Il est important de rappeler que depuis janvier 2022, le Ministre de la Fonction Publique et de la Réforme Administrative (Minfopra) a signé un arrêté d’admission des étudiants du cycle « B » du Département Administratif de l’Enam au cours de l’année académique 2021-2022. Ce décret porte de 25 à 75 le nombre définitif d’étudiants du cycle « B » du Département d’administration générale.

ref: camerounweb

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

Vidéo du jour:



Laisser un commentaire