De Fotso poursuit un hôpital américain à Paris, l’audience commence en décembre

0

• Un groupe de fils et de filles de feu Victor Fotso affirme que la mort de leur père a été précipitée.

• Ils accusent l’hôpital américain de Paris d’avoir permis l’élimination de leur père

• Un procès commence le 17 décembre à Washington

Les Fotso ne décollent toujours pas, après quelques négligences de l’hôpital américain où le patriarche Victor Fotso est décédé le 20 mars 2020. disparu.

C’est précisément Nadia Fotso qui a donné dans une publication il y a quelques heures les informations sur le processus qu’ils mènent à l’hôpital américain de Paris.

« Il y a tellement de signes que le Ndo est là et sera accablant… La première audience dans l’affaire Fotso contre l’Hôpital américain de Paris se tiendra le 17 décembre à 9h30 à Washington, DC. Deux jours avant le 70e anniversaire du premier enfant de Fotso Maptué… surtout quand c’est un patriarche qui est aussi une légende africaine… Grande sœur, Pascal Obispo, dont je crois que vous écoutez la musique, l’avait chantée avec une chanson qui porte votre nom, l’heure est ‘amour… parce que Fotso t’aimait et tu l’as vendu, je ne t’oublierai pas… », écrit Nadia Fotso dans sa sortie.

« Mon père aurait au moins dû pouvoir compter sur l’américanité de l’Hôpital Américain de Paris et sa renommée…. ce procès est inévitable car l’un des plus grands hôpitaux du monde s’est lié à un cochon maquillé. maîtresse de la fin de vie de Victor Fotso Plus d’un an après sa mort, l’hôpital américain de Paris ne peut expliquer comment une légende africaine qui y soignait depuis des décennies a pu mourir si petite, stupide, féroce alors… » ajoute-t-elle prête.

Lors d’une de ses précédentes sorties, Nadia Fotso avait dénoncé les circonstances de la mort de son père et le rôle qu’auraient joué ses demi-sœurs Lucie Fotso et Laure Fotso. Elle a même écrit au parquet de Paris pour dénoncer les circonstances de sa mort.

Dans sa lettre, Nadia précise que l’établissement explique que Victor Fotso est décédé seul et que dix heures après son décès, les services hospitaliers n’ont pu joindre aucun de leurs interlocuteurs dans la famille. « Alors ils ont pris l’initiative d’emmener son corps dans un salon funéraire », a-t-elle expliqué.

#Fotso #poursuit #hôpital #américain #Paris #laudience #commence #décembre

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vidéo du jour: