Home Actualité Cameroun Décès de Penda Ekoka : la famille dément avoir organisé des collectes funéraires
Actualité Cameroun

Décès de Penda Ekoka : la famille dément avoir organisé des collectes funéraires

• La famille de Christian Penda Ekoka ne reconnaît pas cette initiative

• L’annonce a été faite par Stephen Ekoka au nom de la famille

• Cette initiative est considérée comme une véritable arnaque par certains camerounais

La famille du défunt président du mouvement AGIR/ACT, Christian Penda Ekoka, vient de démentir « l’organisation d’une recherche pour l’organisation des obsèques ». L’annonce a été faite par Stephen Ekoka au nom de la famille.

En effet, certaines informations pointent vers l’organisation d’une recherche dans la diaspora camerounaise en Europe pour assurer des obsèques dignes du nom de l’ancien allié de Maurice Kamto. Cette action, initiée par des « militants de la diaspora » aurait été autorisée par un membre de la famille dont l’identité est inconnue.

Cette initiative est considérée comme une véritable arnaque par certains camerounais.

Il est rappelé que l’ancien conseiller du Président de la République, qui est également un ancien partisan du Mouvement de la Renaissance camerounaise (MRC), Christian Penda Ekoka est décédé le dimanche 8 août 2021 à Toronto, Canada à l’âge de 69 ans. . de la maladie. Cette disparition, 5 mois après la mort de Paul Eric Kingue, ancien maire de la commune de Djombe-Pencha et ancien directeur de campagne du leader du Mrc, lors de l’élection présidentielle du 7 octobre 2018, a suscité des réactions controversées dans l’opinion publique.

En effet, ces deux hommes politiques ont connu une trajectoire presque similaire. Tous les anciens militants du Rdpc qui ont alors décidé de soutenir la candidature de Maurice Kamto à la présidentielle évoquent ci-dessus, puis tous ont claqué la porte avant d’être annoncés à mort les uns après les autres. On se souvient qu’après la marche du 26 janvier 2019, les trois personnalités ont passé 8 mois à la prison centrale de kongui avant d’être libérées le 5 octobre, jour de clôture du « Grand dialogue national ». Quand ils sont sortis, beaucoup de choses ont changé dans leur collaboration. Paul Eric Kingué a été le premier à quitter le navire pour se consacrer à son parti politique, le Mouvement Patriotique pour un Cameroun Nouveau (Mpon), fondé en 2018.

Légende« />

#Décès #Penda #Ekoka #famille #dément #avoir #organisé #des #collectes #funéraires

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A LIRE AUSSI ...

Le Cameroun confie la gestion de son service de visa électronique à une société ivoirienne

Le ministère des Relations extérieures du Cameroun a récemment annoncé qu’une société...

États-Unis : BNP Paribas poursuivi pour « complicité de génocide » au Soudan

Une décision de justice américaine a contraint le géant bancaire français BNP...

Tensions à l’ONU où le Maroc et l’Algérie s’affrontent sur le Sahara

Abdelmadjid Tebboune et Mohammed VI Le Conseil de sécurité de l’ONU a...

[quads id=1]