Home Actualité Cameroun Détournement de primes au ministère des Postes et Télécommunications : Les employés réclament justice
Actualité Cameroun

Détournement de primes au ministère des Postes et Télécommunications : Les employés réclament justice

Le scandale de détournement au MINPOSTEL continue de susciter l’indignation et la frustration parmi les employés du ministère des Postes et Télécommunications, de l’Art et de l’Antic. Les accusations portent sur le détournement de primes de rendement d’une valeur estimée à près de 3 milliards de FCFA, une somme qui aurait disparu depuis huit ans sans aucun signe de restitution.

Au cœur de cette affaire se trouve le Directeur Général de l’Agence de Régulation des Télécommunications (ART), M. ZOO ZAME Philémon, qui est accusé d’avoir géré de manière irrégulière cette prime de rendement en collusion avec le Directeur de Finance, M. MEMOUNG Eric Blaise. Malgré les demandes répétées de clarification, les fonds n’ont pas été restitués et auraient été utilisés à des fins personnelles, en dehors du budget de l’agence.

Les employés dénoncent un manque flagrant de transparence et d’éthique dans la gestion des fonds publics. Ils soulignent que cette prime est encadrée par un décret réglementaire et aurait dû être gérée conformément aux principes budgétaires. Malgré les efforts du ministère des Postes et Télécommunications, dirigé par Madame le MINPOSTEL, pour résoudre cette affaire, le problème persiste, alimentant ainsi la frustration et la colère parmi les employés.

Face à cette impasse et à l’absence de mesures concrètes, les employés ont décidé de prendre les choses en main en annonçant un gigantesque mouvement de grève prévu pour le 1er mai 2024. Cette action vise à attirer l’attention sur le détournement présumé et à demander des comptes aux responsables impliqués. Les travailleurs estiment que seule une mobilisation collective peut garantir que justice soit rendue et que les fonds détournés soient récupérés.

Pour l’instant, le ministère des Postes et Télécommunications n’a pas encore fait de commentaire public sur cette affaire, mais la pression monte à mesure que la date de la grève approche. Les employés restent déterminés à poursuivre leur combat jusqu’à ce que des mesures concrètes soient prises pour résoudre cette affaire de détournement de fonds publics et rétablir la confiance au sein du ministère.

En résumé, le scandale de détournement au MINPOSTEL a entraîné un mouvement de grève massif de la part des employés qui exigent des comptes et la restitution des fonds détournés. La situation reste tendue alors que les travailleurs luttent pour la justice et la transparence dans la gestion des fonds publics.

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A LIRE AUSSI ...

Grève à UniAbuja : la direction s’engage à poursuivre les activités normales.

Malgré la grève déclenchée par le Syndicat du personnel académique des universités...

Chaos à Dubaï : Vols perturbés par les fortes pluies

De fortes pluies perturbent plusieurs vols vers Dubaï, annulés ou détournés. Violents...

Les syndicats menacent d’une grève en réponse aux arriérés de retraite.

Le mouvement syndical a émis un avertissement concernant une éventuelle grève le...

Affaire Cyrus Ngo’o :l’implication présumée de Ferdinand Ngoh Ngoh.

Au port autonome de Douala, une importante infrastructure censée dynamiser l’économie nationale,...

[quads id=1]