Grosse scandale : D’Enormes valises d’argent pour corrompre des ministres et hauts fonctionnaires de Paul Biya dont voici les noms

0

Les nombreux scandales financiers qui secouent le Cameroun ne sont évidemment pas terminés. Aussi, un scandale qui avait fait grand bruit il y a quelques mois revient au parquet avec de nouvelles révélations bouleversantes.

En effet, l’affaire Glencore est une nouvelle fois d’actualité dans l’actualité liée aux scandales financiers au Cameroun.

Selon Boris Bertolt, les sept (07) milliards de FCFA aux dirigeants camerounais corrompus ont été transportés au Cameroun par un nigérian du Nigeria dans un jet privé.

« Glencore a été condamné jeudi par la justice britannique pour des faits de corruption en Afrique. L’entreprise a été condamnée à une amende de 320 millions d’euros. C’est une amende de 209 milliards 600 millions de francs CFA.

La décision a été prise par le Southwark Crown Court à Londres à la suite d’une enquête des autorités britanniques. La corruption africaine visait à obtenir un accès préférentiel au pétrole du Nigeria, du Cameroun, de la Côte d’Ivoire, de la Guinée équatoriale et du Soudan du Sud.

L’argent utilisé pour corrompre les dirigeants camerounais a été envoyé au Nigeria et un employé de Glencore au Nigeria était chargé de transporter l’argent au Cameroun en espèces via un jet privé pour le remettre aux responsables camerounais.

Au Cameroun, la société suisse Glencore reconnaît avoir versé près de 7 milliards de francs CFA aux dirigeants de la SNH et de la SONARA pour promouvoir leurs opérations au Cameroun. Pourtant, au moment de la découverte du gisement pétrolier et de l’obtention de l’exploitation exclusive, il y avait deux hommes à la tête de la Société Nationale des Hydrocarbures : Ferdinand Ngoh Ngoh comme Secrétaire Général de la Présidence de la République et Président du Conseil d’Administration de la SNH et Adolphe Moudiki PDG de la SNH. A la SONARA, Ibrahim Talba Malla, aujourd’hui ministre des marchés publics, était le directeur général de la SONARA tandis que John Ebong Ngolle, aujourd’hui décédé, était président du conseil d’administration.

Ainsi, sur les quatre acteurs principaux, trois sont encore vivants (Ferdinand Ngoh Ngoh, Adolphe Moudiki et Ibrahim Talba Malla) Adolphe Moudiki dit n’avoir rien touché. La SNH est également en litige avec Glencore depuis 2020.

Mais sont également concernés : Bernard Bahia, qui était conseiller technique n°1 de feu la SNH ; Simon PALEY aujourd’hui directeur général de TRADEX, mais aussi directeur commercial de la SNH ; »

Rf: camerounweb

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

Vidéo du jour:



Laisser un commentaire