Injustice – Mépris – Malhonnêteté : Un réalisateur crache ses vérités à Cabral Libii et quitte le PCRN

0

• Un autre responsable du parti vient de démissionner

• C’est le nom de Danielle Ngaan

• Elle dénonce l’injustice, le mépris et la malhonnêteté qui règnent dans le parti

C’est un nouveau coup dur pour le Parti camerounais de réconciliation nationale (PCRN) et son président national, Cabral Libii. Un autre conseil d’administration du parti vient de démissionner.

C’est le nom de Danielle Ngaan.

Dans une lettre ouverte explosive adressée aux premiers responsables du parti, elle estime que le Rassemblement démocratique du peuple camerounais de Paul Biya est meilleur que le PCRN et Cabral Libii.

Danielle Ngaan dit qu’elle était méprisée au PCRN parce qu’elle appartenait à l’ethnie des Bamiléké. Elle s’en prend ouvertement à Jean Crépin Nyamsi qui, selon elle, ne l’a pas défendu contre les agissements des « hommes politiques cruels ».

La désormais ex-membre du PCRN lui confie avoir été approchée par Cabral Libii qui lui a demandé pardon.
« En janvier 2019, leur chef m’a demandé pardon à huis clos. Je n’ai jamais revu ces personnes ni croisé mon chemin. Des hommes irréels, des rencontres peu recommandables. Moralité extrêmement discutable. Elle a dit.

La rédaction de CameroonWeb vous propose l’intégralité de la lettre ouverte ci-dessous

J’ai quitté ces politiciens cruels parce que j’ai compris qu’ils faisaient de la politique d’une manière dangereuse.

Le pouvoir à tout prix et à tout prix. J’étais méprisé et stigmatisé pour être Bamiliké. Le quatrième pouvoir en avait parlé, ils avaient compris qu’ils avaient mal agi et essayaient juste de faire semblant… des appels téléphoniques sans fin me demandant de nier ce que le quatrième pouvoir avait écrit sur moi, j’avais refusé parce que tout était vrai.

Puis j’ai reçu des appels m’invitant à chanter au rassemblement de Yaoundé. J’ai senti la chute quelque part… Et j’ai dit non ! Vous ne pouvez pas me mépriser à la réunion de Douala et m’inviter comme si de rien n’était à Yaoundé. Ça sentait le danger.

L’autre appelait Jean Crépin Nyamsi médecin en bêtise et porteur de sac qui s’était déclaré porte-parole, celui que j’avais choisi à l’époque aurait préféré qu’on me mange partout, sans dire un mot. J’ai compris qu’un homme pouvait mettre la politique avant sa famille.

Aujourd’hui il se permet d’écrire sur Mirabelle comme s’il sympathisait trop, pourtant il est impuissant face à ces gens, il ne sait que brandir son doctorat et écrire le gros Français. Il implore le rôle de porteur de sac dans l’espoir d’un poste si son dieu devient un jour président par un « miracle ». On dirait un garçon à qui on a promis un bonbon sifflet s’il se comportait bien et faisait exactement ce qu’on lui avait demandé, il ne peut même plus tousser. Regardez bien ses posts, Plein d’hypocrisie, un homme sans personnalité qui ne fait que suivre la direction du vent. Il ressemblait à un gentil petit chien au service de son maître, un patron qui n’a rien à voir avec lui, au moins il supplie la marge pour exister.

En janvier 2019, leur chef m’a demandé pardon à huis clos. Je n’ai jamais revu ces personnes ni croisé mon chemin. Des hommes irréels, des rencontres peu recommandables. Moralité extrêmement discutable.

Je ne raconte cette histoire que parce que je comprends très bien les craintes de Mirabelle face à sa mort. Je préfère mille fois les membres du RDPC à ces méchants personnages.

Je ne regrettais guère mes choix de vie, mais je regrettais profondément d’y avoir cru et d’y avoir fait participer les gens. Je me suis blâmé pendant des mois. Je déteste l’injustice, le mépris et la malhonnêteté. C’était une leçon pour moi et croyez-moi, j’ai très bien appris la leçon.

Danielle_Ngaan_MRC« />

#Injustice #Mépris #Malhonnêteté #réalisateur #crache #ses #vérités #Cabral #Libii #quitte #PCRN

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

[comment]

[supsystic-newsletter-form id=4]

Vidéo du jour:



LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.