Justice : c’est ainsi que l’audience de Malicka Bayemi a été brutalement avortée

0

• L’affaire Camusgate a été soulevée devant le tribunal de Douala Bonanjo le 18 août

• Les juges ont rejeté la demande de mise en liberté provisoire des accusés

• Des faits invraisemblables se sont produits au cours de l’audience

Cameroun Web vous a averti. La mise en liberté provisoire de Martin Camus Mimb et Wilfrid Eteki a été rejetée par le tribunal de première instance de Douala Bonanjo. Dans un communiqué publié aujourd’hui par le Conseil des journalistes sportifs, la rédaction de CameroonWeb apprend que les débats ont commencé avec l’audition de Malicka Bayemi. Cependant, la victime présumée n’ira pas au bout de ses développements. Elle a été interrompue par les juges ordonnant une pause. Ainsi, les différentes parties prennent connaissance de l’indisponibilité d’un membre du jury. Ce dernier devrait être remplacé avant la poursuite du débat.

« Les débats ont ensuite été entamés par l’audition de Mme BAYEMI, qui, à peine commencée, a été interrompue par une suspension d’audience, à l’issue de laquelle, contre toute attente, les conseils de toutes les parties seront avisés qu’un des membres du Collège des magistrats qui connaissent l’affaire n’est pas disponible à partir du 19 août 2021 et ne pourrait en aucun cas assister aux délibérations, même si les débats prenaient fin. Son remplacement obligerait donc le nouvel organe collégial à relancer ces débats », précise le communiqué des avocats de Camus Mimb. L’audience a finalement été reportée au 8 septembre 2021.

Alice Nkom et ses collègues estiment que les reports fréquents d’audience et « le début de l’ouverture des débats d’audience sont assez révélateurs du rôle de la victime présumée dans cette affaire où le triomphe de la vérité est peut-être loin, mais est certainement ”.

CameroonWeb vous propose l’intégralité du communiqué de presse des avocats de Martin Camus Mimb

Le 18 août 2021, le dossier de Martin Camus MIMB a été déféré pour la troisième fois. Le motif de la saisine est la nouvelle composition du Conseil. Lors de cette audience du 18 août 2021, le ministère public a demandé le rejet tant de la demande d’annulation de la procédure que du rapport d’enquête et de mise en liberté établi par le conseil de M. MIMB.

Le ministère public a qualifié la première demande d’imprudente, la seconde de prématurée, sans se focaliser clairement sur un quelconque texte juridique pour étayer l’acte d’accusation. La Cour a donc rejeté le jugement Avant Dire Droit au motif que les annulations excusées n’étaient pas fondées et que la demande de mise en liberté était injustifiée.

Les débats ont ensuite été mis en branle par l’audition de Mme BAYEMI, qui venait à peine de commencer, a été interrompue par une suspension d’audience, à l’issue de laquelle, contre toute attente, les conseils de toutes les parties seraient informés de ce que l’un des membres du le Collège des Magistrats ayant connaissance du dossier ne sera pas disponible à partir du 19 août 2021 et ne pourra en aucun cas assister aux délibérations, même si les débats prenaient fin. Son remplacement obligerait donc le nouvel organe collégial à relancer les débats précités.

La saisine étant donc inévitable, Me NKOM Alice a de nouveau soulevé la question de la libération des prévenus sur le fondement de l’article 301 du code de procédure pénale, ce qui bien sûr n’a pas été résolu, le tribunal s’étant limité à indiquer la date du 8 septembre. , 2021 pour le retour.

Détention provisoire depuis le 16 juillet 2021 en violation de la présomption d’innocence, M. MIMB, qui avait demandé un jugement en urgence dès la première audience, a donc été privé à la fois de liberté et de peine pour trois audiences, pour des motifs parfois liés à la manque de diligence du parquet, parfois en raison de l’irrégularité de la collégialité d’office désignée par le tribunal de première instance de Douala Bonanjo, qui connaît son dossier. Néanmoins

#Justice #cest #ainsi #laudience #Malicka #Bayemi #été #brutalement #avortée

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vidéo du jour: