Home Actualité Cameroun Yaoundé : la communauté urbaine sous le feu des critiques
Actualité Cameroun

Yaoundé : la communauté urbaine sous le feu des critiques

Accusations de violation des lois sur la publicité à Yaoundé

La communauté urbaine de Yaoundé est actuellement au cœur d’une polémique concernant des accusations de violation des lois sur la publicité. Selon un communiqué de presse signé par délégation par le conseiller spécial numéro 3 de l’ARPC, Williams Moussinga Thunder, des banderoles menaçantes ont été repérées dans la ville de Yaoundé, exhortant les annonceurs à payer les droits d’affichage publicitaire exclusivement aux régies publicitaires « accréditées » par la Communauté urbaine de Yaoundé.

Une pratique anticoncurrentielle et illégale

Cette pratique est qualifiée d’anticoncurrentielle et illégale, ne trouvant aucun fondement dans les textes de lois et règlements en vigueur au Cameroun. En effet, la loi régissant la publicité au Cameroun garantit aux annonceurs la liberté de choisir la régie publicitaire avec laquelle travailler, sous réserve que celle-ci soit agréée par le ministre de la Communication. Toute forme d’« accréditation ou d’agrément » délivrée par une autorité autre que le ministre de la Communication est considérée comme une violation de la légalité.

Mot de la rédaction:
La leçon à tirer de cette affaire est l’importance de respecter les lois et réglementations en vigueur pour garantir un environnement concurrentiel juste et équitable pour tous les acteurs du sous-secteur de la publicité au Cameroun. Il est essentiel de promouvoir la transparence et la libre concurrence pour favoriser le développement économique. Qu’en pensez-vous ? N’hésitez pas à partager votre avis en commentaire.
L’équipe de rédaction de de CAMEROON MAGAZINE

Cameroon Magazine: N°1 sur l’actualité. Vous informer c’est notre priorité. Retrouvez toute l’actualité sur cameroonmagazine.com

Mots clés: communauté, urbaine, Yaoundé, accusations, violation, lois, publicité, anticoncurrentiel, illégal, ARPC.

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

[quads id=1]