La mise à mort de Cabral sur haute instruction: voici le 'crime' qu'il a commis
Home Actualité Cameroun La mise à mort de Cabral sur haute instruction: voici le ‘crime’ qu’il a commis
Actualité Cameroun

La mise à mort de Cabral sur haute instruction: voici le ‘crime’ qu’il a commis

En dehors du prof Maurice Kamto, l’homme qu’il ne faut sous aucun prétexte laisser monter au pouvoir au Cameroun, c’est désormais Cabral Libii.

Pour cela, le député à la tête du PCRN depuis quelques années, affronte des déferlements d’actions visant à lui arracher le PCRN et y placer au mépris de la loi, l’un des fondateurs du parti en la personne de Robert Kona. Opération presque réussie.

Mais on en est arrivé là, c’est parce que Cabral Libii qui était vu par plusieurs acteurs politiques comme une « béquille » du pouvoir de Biya, a commencé à afficher trop d’ambitions et voir au-delà de son fauteuil de député.

Cet avis est partagé par l’analyste politique Aristide Nomo. Dans l’émission « DROIT DE RÉPONSE » sur Équinoxe TV, dévoile le péché qu’aurait commis Cabral pour mériter ces acharnement dont il fait face de la part d’Atanga Nji qui reçoit certainement des « hautes instructions ».

« L’ordre de 82, le régime Biya a décidé de porter un coup à Cabral Libii. En fait, le système a un seuil de tolérance […] Le système aime des opposants conviviaux, des opposants de connivence, des opposants de convenance. Ils aiment  »l’opposition républicaine ». Du moment où vous décidez de vous affranchir, ou de vous libérer […], on déploie immédiatement la broyeuse. Il y a des agents en charge de l’exécution de la broyeuse, ceux qui dirigent la broyeuse », déclare Dr Nomo.

#mise #mort #Cabral #sur #haute #instruction #voici #crime #quil #commis

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A LIRE AUSSI ...

Cameroun : là où vous avez le plus de chance de tomber nez à nez avec un lion

Explorez la splendeur du parc national de Waza au Cameroun. Plongez au...

Résistance aux antibiotiques : menace pour les enfants africains

Un enfant recevant un vaccin oral Les enfants en Afrique subsaharienne sont...

Amadou Fall : « Le succès du BAL est une source d’inspiration » [Interview¨]

La progression de la Basketball Africa League (BAL) peut être qualifiée de...

Maroua : le préfet fait arrêter 27 enfants, les raisons

À Maroua, chef-lieu du département du Diamaré, 27 enfants ont été arrêtés...

[quads id=1]