Massacre de soldats par le « général NO PITY » : le premier message de sources militaires

0

• L’attaque a eu lieu dans la nuit du jeudi 16 septembre 2021, le long de la route Bamessing-Sabga.

• Plus de quinze militaires camerounais ont été tués

• Le premier rapport d’une source militaire

On en sait beaucoup plus sur l’offensive des séparatistes menée par le tout puissant « Général NO PITY » dans la nuit du jeudi 16 septembre 2021 le long de la route Bamessing-Sabga dans la région du Nord-Ouest, et ils ont coûté la vie à plus d’une quinzaine de camerounais. soldats.

En effet, un premier bilan dressé par la hiérarchie de l’armée camerounaise, et relevé par la rédaction de CameroonWeb, rapporte qu’au moins 10 éléments du Bataillon d’intervention rapide (BIR) ont été tués et 06 autres portés disparus. . Deux véhicules blindés « Pantheras » (HS (RPG7)) ont été détruits.
« Évaluation de la nuit : L’évaluation préliminaire officieuse des camarades dw ndop montre au moins 10 camarades du BIR tombés au combat, 2 pantheras détruites et 6 camarades disparus. Et les garçons seraient en route pour Ndop », précise le câble militaire.

Il est à noter que les deux véhicules blindés ont été incendiés par les séparateurs. Une source sécuritaire a déclaré aux éditeurs de CameroonWeb que les deux véhicules blindés coûtaient environ un demi-milliard de FCFA.

Au sol, on voit les corps sans vie de soldats camerounais, certains avec des bras et des jambes cassés. Les combattants séparatistes applaudissent après avoir pris les armes et coupé certains membres du corps. Les uniformes militaires ont été retirés de leurs corps. Leurs armes ont également été emportées.

#Massacre #soldats #par #général #PITY #premier #message #sources #militaires

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vidéo du jour: