Persécution politique : Un militant du MRC convoqué à la commission spéciale de Douala 3e

0

• C’est le soi-disant Mathias Kameni

• Il est connu pour son engagement aux côtés de Maurice Kamto

• Pour le MRC, la persécution continue

Ce fut une véritable semaine noire pour le Mouvement de la Renaissance camerounaise (MRC) et ses militants. Après l’accident du leader Maurice Kamto, enfermé dans un hôtel de Douala pendant plusieurs heures, c’est au tour d’un de ses militants de recevoir une convocation de la police.

Ce jeudi 2 décembre, c’est finalement sous escorte policière que l’opposant Maurice Kamto a été conduit à la sortie de Douala, d’où il a pris la route de Yaoundé. L’épilogue d’un séjour mouvementé, au cours duquel il a été retenu dans son hôtel pendant plus de 24 heures et empêché de bouger. En tout cas, le système de sécurité mis en place pour surveiller son arrivée a surpris. Maurice Kamto est arrivé à Douala ce mardi 30 novembre. Selon les responsables du MRC, il avait deux objectifs : rencontrer des personnes toujours incarcérées dans le cadre des manifestations organisées en septembre 2020 et participer à une séance de dédicaces pour quatre de ses œuvres.

Ce feuilleton n’est pas encore tout à fait terminé pour que les poursuites reprennent. En effet, selon le document de convocation que Camerounweb a pu consulter, c’est le nom de Mathias Kameni qui a été convoqué au Commissariat Spécial de Douala 3e. C’est un militant du MRC connu pour son engagement aux côtés de Maurice Kamto.

Pour l’instant, on ne connaît pas les raisons de cette convocation, mais il n’en demeure pas moins que dans les rangs du parti d’opposition on dénonce une véritable intimidation.

#Persécution #politique #militant #MRC #convoqué #commission #spéciale #Douala

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vidéo du jour: