Prise de pouvoir : Découvre cette lettre de Paul Biya à Ahmadou Ahidjo qui dit tout!

0

Comme c’est le cas depuis plusieurs années, le 6 novembre 2019, des militants du parti au pouvoir, le Rassemblement Démocratique du Peuple Camerounais (RDPC), célèbrent l’anniversaire de l’accession à la magistrature suprême avec allégresse de leur champion, Paul Biya. . Il a dirigé le Cameroun pendant 37 ans.

De manière générale, pas un mot d’allégresse pour le prédécesseur de l’actuel chef de l’Etat, Ahmadou Ahidjo, qui lui a volontairement cédé le pouvoir le 6 novembre 1982. Les combattants du Rdpc se comportent dans une autocensure contagieuse tant ce morceau d’histoire s’est miraculeusement effacé de la mémoire, comme si les deux hommes ne s’étaient jamais connus, ne s’étaient jamais aimés.

Le journal l’Oeil du Sahel publie une lettre du président Paul Biya à son « célèbre prédécesseur » datée du 30 décembre 1982. C’est moins de deux mois après son arrivée au pouvoir. Ce document historique confirme ce que les observateurs de la scène politique camerounaise ont déjà constaté, à savoir la continuité de la ligne politique tracée par Ahmadou Ahidjo à travers Paul Biya. A quel résultat ? Voici la grande question.

« Yaoundé le 30 décembre 1982

Monsieur le Président,

En ce début d’année, je vous offre respectueusement mes vœux les plus sincères de santé, de bonheur et de prospérité en 1983 pour vous, votre famille et tous ceux qui vous sont chers.

Les mots, Monsieur le Président, sont impuissants à traduire avec l’exactitude nécessaire pour contraindre les sentiments profonds de reconnaissance et de gratitude du Cameroun pour le travail colossal que vous avez magistralement accompli au profit de la nation camerounaise.

En ce qui me concerne, je m’efforcerai de rester fidèle à ce qui me semble être l’essence de vos enseignements : passion de l’unité nationale, respect de l’État, défense jalouse de l’État
La souveraineté camerounaise et le bien-être de son peuple.

Paul Biya »

Rf: L’OEIL DU SAHEL N°1724

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

Vidéo du jour:



Laisser un commentaire