Sacrilège à Bamenda : Le Saint-Sacrement et le Tabernacle volés à deux paroisses catholiques

0

• Deux paroisses catholiques victimes de cambriolages

• Le Saint-Sacrement et le Tabernacle emportés, le Révérend Père parle de sacrilège

• Appels à la repentance d’escrocs de l’Église non identifiés.

C’est un vol qui a choqué les fidèles de deux paroisses catholiques de Bamenda. En effet, le 14 mai 2021, la chapelle de l’Adoration éternelle de la paroisse de Njinikom et le 8 juillet, la paroisse du Christ Roi Fuli Kom, ont été dévalisées par des inconnus. Les profanateurs de la maison de Dieu n’ont pas encore été identifiés.

Le révérend Derek Che Choh, chancelier de l’archidiocèse de Bamenda, a appelé à la prière et au rétablissement suite au vol de ces artefacts sacrés et charismatiques de l’Église. Il note que le Saint-Sacrement et un tabernacle contiennent l’Eucharistie.

« C’est avec une profonde tristesse que je vous écris pour vous informer de certains actes sacrilèges qui ont été commis dans notre archidiocèse », a déclaré le père Derek Che Choh avant d’ajouter que « le jeudi 8 juillet 2021, le même acte sacrilège a été commis dans le paroisse par Christ Roi Fuli Kom. Le tabernacle a été entièrement excavé du mur de l’église et emporté. Toutes ces transgressions ont eu lieu dans le même doyenné, c’est-à-dire le doyenné de Njinikom », raconte-t-il.

Il souligne également la gravité des actions de ces individus pour souiller la maison du Seigneur. Selon le Vénérable Père, l’Eucharistie consacrée est le corps et le sang du Christ – en tant que tel, la profanation du plus grand don de l’Église, le Très Saint Sacrement, est très grave. « Ces actes contre le Saint-Sacrement sont un affront direct à Notre Sauveur, Son Corps, Son Sang, Son Âme et Sa Divinité », a déclaré le Père Derek Che Choh.

« Pères, faut-il se taire et laisser les hommes de la pègre jouer avec ce qui nous est si cher ? Que nous traitons-nous avec tant de respect et de dévotion, l’Auguste Sacrement de l’Autel C’est sur cette note que nous crions tous Chrétiens des paroisses de Njinikom et de Fuli Venez offrir des prières réparatrices sincères pour expier de tels blasphèmes et sacrilèges, avec leurs pasteurs fournissant un programme pour cela. Nous appelons également tous les chrétiens de notre archidiocèse à se joindre à nous pour prier afin que nous puissions mettre le doigt sur le problème qui nous préoccupe et connaître la vérité sur ces revers », a-t-il déclaré.

Les fidèles catholiques ignorent les raisons du vol mais exhortent les auteurs à se manifester et à rendre le tabernacle et le Saint-Sacrement.

Quant au Révérend Père Derek Che Choh, il a encouragé les chrétiens catholiques à prier pour que les auteurs de ces actes se repentent et changent leurs habitudes, et il a encouragé saint Joseph à intercéder pour les paroisses. « Que la Bienheureuse Vierge Marie, l’Arche d’Alliance et le Premier Tabernacle et Saint Joseph, Gardien du Rédempteur, Patron de notre archidiocèse et Patron en chef de l’Église universelle intercèdent pour nous à cet égard », a-t-il déclaré dans sa lettre à les Révérends Pères.

#Sacrilège #Bamenda #SaintSacrement #Tabernacle #volés #deux #paroisses #catholiques

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

Vidéo du jour:

Laisser un commentaire