Un ex combattant ambazonien piégé et tué par ses anciens compagnons
Home Actualité Cameroun Un ex combattant ambazonien piégé et tué par ses anciens compagnons
Actualité Cameroun

Un ex combattant ambazonien piégé et tué par ses anciens compagnons

Un ancien combattant ambazonien, Amadou, qui avait récemment changé de camp pour travailler avec l’armée camerounaise, a été récemment abattu dans ce qui semble être une embuscade planifiée, selon une information publiée par le confrère mimi mefo infos.

Certaines sources ont indiqué que le meurtre a eu lieu le mercredi 29 mai, mais cela ne peut être vérifié de manière indépendante.

Selon certaines informations, un groupe de combattants séparatistes ambazoniens s’est approché d’Amadou, affirmant qu’ils avaient l’intention de se rendre.

Amadou, confiant dans leurs dires, a accepté de les rencontrer à un endroit désigné pour les escorter hors de la brousse. Cependant, à son arrivée au point de rendez-vous, Amadou a été mortellement abattu par le groupe armé.

L’implication passée d’Amadou dans le conflit ajoute une couche de complexité à la situation. Il a d’abord combattu aux côtés des séparatistes ambazoniens, connus sous le nom de Dragons Rouges de Lebialem.

Plus tard, il aurait rejoint le programme gouvernemental de démobilisation, désarmement et réintégration (DDR), visant à réintégrer la société. Suite au programme DDR, Amadou aurait assumé un rôle d’autodéfense, assistant l’armée.

#combattant #ambazonien #piégé #tué #par #ses #anciens #compagnons

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A LIRE AUSSI ...

Qui est réellement Robert Kona, l’homme qui tourmente Cabral Libii et le PCRN ?

Dans un entretien accordé à nos confrères de « Le Courrier du Cameroun »,...

Dernière minute : le Mali élimine totalement son sélectionneur Eric Chelle, c’est terrible !

Dernière minute : le Mali élimine totalement son sélectionneur Eric Chelle, c’est...

Six mois de prison ferme : le sort de Bruno Bidjang scellé

Le Ministère public a requis une peine de 6 mois d’emprisonnement ferme...

[quads id=1]