URGENT : Un Coup d’Etat se profile autour du Cameroun, Paul Biya sur le qui-vive, voici pourquoi!

0

Selon Sputnik, il y a un risque de coup d’Etat dans la région, et plus précisément en Centrafrique, car l’annonce par l’ambassade de France à Bangui qu’elle soutiendrait un projet de soutien aux albinos a provoqué l’indignation sur les réseaux sociaux.

Certains pensent que Paris finance ainsi discrètement un coup d’Etat en République centrafricaine, car le responsable de ce projet est l’épouse de l’opposant Mboli-Goumba. Les dernières déclarations de l’ambassade de France en République centrafricaine ont été critiquées et ridiculisées sur les réseaux sociaux. Point de discorde : un projet d’accompagnement perçu comme finançant l’opposition centrafricaine.

En janvier 2021, la présidence de la RCA a déclaré un état d’urgence de 15 jours dans tout le pays alors qu’une coalition de groupes armés tentait de renverser le président réélu Faustin-Archange Touadéra.

Fin octobre, le panel avait annoncé l’intention de la France de soutenir le projet de protection contre l’albinisme de la dermatologue Peggy Mboli-Goumba, épouse du célèbre opposant, rapporte Sputnik.

Il s’agit de la facilitation de l’accès aux produits anti-albinisme proposés par des laboratoires renommés, dont le laboratoire Pierre Fabre, explique l’ambassade.

« Avec ce geste, la France reste engagée à soutenir le secteur de la santé en République centrafricaine », a déclaré le panel sur les réseaux sociaux.

Cependant, certains pensent que la France finance indirectement les préparatifs du coup d’État sous couvert d’aide humanitaire. Ce projet semble donc en faire partie. Pour répondre au tollé, l’ambassade de France a publié une nouvelle déclaration quelques jours plus tard. C’est juste que cela ne semble pas calmer les débats, mais les revitalise.

Le panel a d’abord condamné « avec la plus grande sévérité les allégations grotesques, diffamatoires et mensongères » qui se sont propagées sur Internet.

« Cette action partenariale sur la santé a été menée en toute transparence avec les ministères de la Santé et de l’Enseignement supérieur », précise-t-il.

L’importance du projet a été particulièrement soulignée, l’ambassade jugeant Peggy Mboli-Goumba comme la « seule dermatologue de Centrafrique ». Une remarque qui a provoqué de nouvelles vagues d’indignation sur les réseaux sociaux, certains citant les noms d’autres dermatologues.

Il convient de rappeler que ce pays a été durement touché par des tentatives de coup d’État et est ravagé par les rebelles. Le 24 mars 2013, la rébellion Séléka a renversé le pouvoir de François Bozizé après une opération massive de conquête des villes et régions du territoire centrafricain. Ce coup d’État a laissé le pays dans la pire situation sécuritaire de son histoire. Neuf ans après cette crise qui a fait des milliers de morts, les rescapés attendent toujours justice.

Le Cameroun étant très proche de la République centrafricaine, le président Paul Biya suivra donc la situation de très près.

Rf:camerounweb

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

Vidéo du jour:



Laisser un commentaire