Home Actualité internationale Afrique Abu Dhabi : l’OMC plaide pour une action collective pour sauver le commerce mondiale
Afrique

Abu Dhabi : l’OMC plaide pour une action collective pour sauver le commerce mondiale

L’Organisation mondial du commerce a plaidé lundi pour une action collective face aux incertitudes économiques et des tensions géopolitiques. La directrice générale de l’OMC s’est exprimée lors la biennale en cours aux Émirats arabes unis sous la pression des puissances mondiales, à l’aube d’élections cruciales à venir dans le monde.

« Ne prétendons pas que tout cela serait facile. Si nous pensions que le monde semblait difficile en mai 2022, alors que nous sortions lentement de la pandémie et que la guerre en Ukraine avait mis fin à la sécurité alimentaire et énergétique. La situation est encore plus difficile aujourd’hui. Il faut se pencher sur l’incertitude et l’instabilité partout. Les tensions géopolitiques se sont aggravées. Le conflit s’est propagé, comme nous le voyons ici au Moyen-Orient et loin des manchettes dans certaines parties de l’Afrique et du monde arabe. Nous ne devons pas oublier le conflit au Soudan, qui a déplacé près de 8 millions de personnes à l’intérieur et au-delà des frontières, ou le conflit à l’est de la République démocratique du Congo. »

Face à l’assemblée, Ngozi Okonjo-Iweala est revenue sur les défis majeurs du moment.

« La hausse des prix des aliments, de l’énergie, des engrais et d’autres produits essentiels continue de peser sur le pouvoir d’achat des gens, alimentant ainsi la frustration politique. Les perturbations dans les voies navigables vitales comme la mer Rouge et le canal de Panama, une nouvelle source de retards et de pressions inflationnistes, rappellent en temps réel les risques que posent les problèmes de sécurité et la crise climatique pour le commerce mondial et la production. »

La 13è conférence ministériel de l’OMC se tient à Abou Dhabi jusqu’à jeudi. C’est le lieu d’échange entre les pays membres de l’organisation sur des questions telles que l’interdiction des subventions contribuant à la surpêche et la fiscalité numérique, dans le contexte de la reprise inégale de la pandémie et des élections imminentes dans plus de 50 pays.

Les résultats de ces délibérations et de ces élections influenceront considérablement la trajectoire de l’OMC et de l’économie mondiale, soulignant l’importance des efforts proactifs et collaboratifs pour relever les défis à venir.

#Abu #Dhabi #lOMC #plaide #pour #une #action #collective #pour #sauver #commerce #mondiale

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A LIRE AUSSI ...

Côte d’Ivoire : troubles suite à la démolition de maisons à Abidjan

Les autorités de la plus grande ville de Côte d’Ivoire ont démoli...

Maroc : une exposition sur la calligraphie arabe et le Coran

Un musée au Maroc a organisé une exposition pendant le mois de...

Rabah Madjer soutient le choix de son fils de jouer pour le Qatar

Rabah Madjer, ancien Fennec d’Algérie Rabah Madjer, figure légendaire du football algérien,...

[quads id=1]