Cameroun : « Open course », l’atout mobile de l’Ucac-Icam à Douala

0

Cette offre permet aux élèves-ingénieurs de partir étudier à l’étranger (France, Brésil, Equateur…). Leur mobilité internationale débutera cette année.

Sur le campus de Douala-Yansoki, dans le bâtiment pédagogique construit sur trois niveaux, équipé d’une centrale solaire et d’un amphithéâtre d’une capacité de 220 places, les étudiants du « Parcours Ouvert » de l’Ucac-Institut Icam échangent dans un cadre animé Afficher.

Né en 2018, cet enseignement technique généraliste offre à ses étudiants la possibilité d’étudier tout en étant, notent les responsables pédagogiques de l’institut, « acteur de leurs apprentissages en milieu interculturel » sur le campus de Douala ; mais aussi, en fin de premier cycle, poursuivre cet apprentissage de manière pratique sur l’un des campus de l’Icam : dans le Grand Paris Sud, dans la ville de Lieusaint, en Île-de-France ou encore à Quito (Equateur), Recife (Brésil) et à partir de février 2022 à Cochin (Inde).

Lire

Source :
Jeune Afrique

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vidéo du jour: