CM – Ghana Morguier raconte comment il a sauvé la vie d’un garçon déclaré mort

0
1780

Alhassan Azare Danie, préposé à la morgue de l’hôpital de Bolgatanga, au Ghana, a raconté comment il avait pu empêcher qu’un garçon de neuf ans ne meure’ ‘d’être emmené à la morgue après avoir été déclaré mort

Alhassan a rapporté sur la radio locale Dream FM l’une des expériences les plus aventureuses de ses 20 ans en tant que préposé à la morgue

Alhassan a déclaré qu’il était de service lorsqu’il a reçu un appel d’infirmières du service des enfants de l’hôpital de Bolgatanga pour récupérer le corps d’un garçon de neuf ans dont la mort a été confirmée

Il a dit qu’il était allé sortir le garçon du lit dans lequel il était couché et dans le corbillard pour l’emmener à la morgue pour le garder en lieu sûr.

Sur le chemin de la morgue, il a entendu le garçon tousser et éternuer Il a dit qu’il s’était arrêté et avait porté le garçon sur ses épaules et l’a ramené aux infirmières de l’hôpital

« Quand il a éternué et toussé, je me suis arrêté immédiatement et l’ai porté doucement sur mon épaule et l’ai ramené au serviceLes infirmières se sont demandé pourquoi j’avais mis le corps là-dedans, mais je me suis immédiatement couché et je l’ai mis là. Je leur ai dit que le garçon n’était pas mort. Ils ont été surpris », a-t-il déclaré.

Les infirmières choquées ont dû prendre immédiatement soin du garçon avec les médicaments nécessaires pour l’aider à retrouver ses forces et ont été libérées de l’hôpital après un rétablissement complet

Ce site utilise Akismet pour réduire le spam En savoir plus sur la manière dont il utilise vos données de retour

CM – Ghana Morguier raconte comment il a sauvé la vie d’un garçon déclaré mort

Ref.: https://www.afrikmag.com/ghana-un-morguier-raconte-comment-il-a-sauve-la-vie-dun-garcon-declare-mort/

QU’EN PENSEZ-VOUS?

Donnez votre point de vue et aboonez-vous!

[gs-fb-comments]

Votre point de vue compte, donnez votre avis



Lire aussi  Décés de DJ Arafat, un marabout avoue: "L’intention était de lui faire avoir un accident et non de le tuer"