COP28 : Des enfants supplient les dirigeants d’agir pour le climat

0

Des enfants témoignent de l’impact dévastateur du réchauffement climatique

Mercredi à Dubaï, lors de la 28e conférence de l’ONU pour le climat (COP28), quatre jeunes âgés de 13 à 16 ans ont pris la parole pour témoigner de l’impact dévastateur du réchauffement climatique sur leurs vies. Ces enfants ont vécu des inondations meurtrières en Libye et en République démocratique du Congo, et ils ont exprimé leur peur et leur inquiétude face à la situation actuelle. Ils ont appelé les dirigeants du monde à prendre des mesures urgentes pour lutter contre la crise climatique.

Des témoignages poignants

Les témoignages des enfants ont été bouleversants. Rifan Ahmad, une adolescente libyenne, a raconté comment les inondations ont tout emporté dans sa ville de Derna, et Emmanuel Jidisa, un adolescent congolais, a décrit comment sa maison a été inondée à Kinshasa. Ces témoignages mettent en évidence les conséquences dramatiques du réchauffement climatique sur la vie quotidienne des enfants, qui se retrouvent sans abri, sans nourriture et sans éducation.

Les droits des enfants au cœur des débats

L’Unicef a souligné que plus d’un milliard d’enfants dans le monde sont exposés aux phénomènes climatiques extrêmes liés au réchauffement de la planète. L’organisation a appelé à placer les droits des enfants au centre des débats de la COP28. Les enfants ont exprimé leur désir d’un monde où ils pourraient vivre sans craindre les inondations, les tempêtes et les vagues de chaleur. Ils ont demandé aux décideurs réunis à Dubaï de prendre des mesures urgentes pour lutter contre la crise climatique et protéger leur avenir.

Mots clés: COP28, enfants, réchauffement climatique, inondations, témoignages, Unicef, droits des enfants, mesures urgentes, crise climatique, avenir.

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

Vidéo du jour:

Laisser un commentaire