Éthiopie : les troupes fédérales semblent ralentir l’avancée des rebelles tigréens

0

Les étrangers continuent de quitter le pays. Samedi soir 27 novembre, un vol charter a été affrété par le ministère français des Affaires étrangères pour rapatrier des citoyens français à Paris. Ces mesures de la plupart des ambassades font suite à l’avancée des rebelles tigréens à 180 kilomètres au nord d’Addis-Abeba. Mais ces derniers jours, l’armée fédérale semble avoir ralenti cette progression.

Avec notre correspondant à Addis Abeba, Noé Rochet-Bodin

En annonçant aller au front, le Premier ministre Abiy Ahmed a voulu lancer une contre-offensive. Et depuis, les forces fédérales, bien aidées par les milices des régions Afar et Amhara, ont stabilisé les différents fronts.

D’abord à l’est dans la région Afar, où l’armée fédérale et les miliciens ont repris deux villes aux forces tigréennes, utilisant massivement des drones, récemment acquis par Addis-Abeba mais lents à les utiliser.

Puis, dans la région d’Amhara, l’avancée des Forces de défense tigréennes s’est arrêtée sur la montagne de Debre Sina, à 180 km d’Addis-Abeba. Sans accès aux médias et sans télécommunications, il est difficile de connaître les positions exactes des insurgés, qui mènent toujours des opérations de contournement dans la région.

Pourtant, l’appel du Premier ministre à rejoindre le front a fonctionné. Plusieurs personnalités politiques, culturelles et sportives éthiopiennes ont, à leur tour, soutenu publiquement l’effort de guerre.

Lire aussi :Éthiopie : Du front, Abiy Ahmed promet « d’enterrer l’ennemi »

.

#Éthiopie #les #troupes #fédérales #semblent #ralentir #lavancée #des #rebelles #tigréens

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vidéo du jour: