Home Actualité internationale Afrique Haïti : Des familles entières échappent à la violence des gangs
Afrique

Haïti : Des familles entières échappent à la violence des gangs

Des centaines de familles fuient la violence des gangs à Port-au-Prince, Haïti

Des centaines de familles ont été contraintes de fuir leurs maisons lors d’un nouvel épisode d’affrontement entre des gangs rivaux qui se disputent le contrôle du territoire à Port-au-Prince en Haïti. La capitale haïtienne se vide à cause de la violence des gangs. Depuis dimanche, des centaines de familles quittent leurs résidences sous les tirs des gangs rivaux. Certaines des personnes déplacées sont des résidents du quartier Fuji dans le nord de la capitale, la plupart d’entre elles sont des femmes et des enfants.

Des victimes et une fusillade intense

Selon Joseph Patrick, habitant de Fuji, cette situation a entraîné de nombreuses victimes. Une fusillade intense a eu lieu dans une zone ouverte, mais le nombre exact de victimes n’est pas encore connu. Les familles déplacées campent près d’un poste de police dans l’espoir que les forces de l’ordre les mettent à l’abri pour la nuit. D’autres familles avaient déjà pris la fuite lorsque des gangs ont incendié 8 hectares de champs de canne à sucre près de la distillerie du célèbre rhum haïtien, Babancourt.

Une situation alarmante

Marta Hurtado, porte-parole du bureau des droits de l’homme de l’ONU, déclare que la violence des gangs en Haïti a déjà fait de nombreuses victimes. Au moins 806 personnes, non impliquées dans les échanges violents, ont été tuées, blessées ou kidnappées en janvier. Environ 300 membres de gangs ont également été tués ou blessés, portant le nombre total de personnes touchées à 1 108, soit plus de trois fois le nombre enregistré en janvier 2023. Les personnes vivant dans les zones contrôlées par les gangs sont directement visées, et les gangs utilisent également la violence sexuelle contre les femmes et les filles comme une arme.

Haïti fait face à une situation critique, avec une série de manifestations violentes exigeant la démission du Premier ministre Ariel Henry. Ces récents événements ont entraîné la mort d’au moins 16 personnes lors des affrontements avec la police. La population haïtienne est confrontée à une violence quotidienne, obligeant de nombreuses familles à fuir pour leur sécurité.

Mots clés : Haïti, familles, violence, gangs, affrontements, sécurité, victimes, fusillade, déplacés, situation alarmante.

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A LIRE AUSSI ...

Drame effroyable à Nkozoa : Une femme commet l’impensable .

Un drame épouvantable secoue le quartier Nkozoa à Yaoundé, où une dame...

Cameroun : Un joueur de football poignardé a mort par son coéquipier.

Les crimes atroces continuent de secouer les localités du Cameroun. Chaque jour...

[quads id=1]