Home Actualité internationale Afrique Kenya : Fusillade sanglante au tribunal de Nairobi
Afrique

Kenya : Fusillade sanglante au tribunal de Nairobi

Tribunal (illustration)

Une scène d’horreur s’est déroulée ce jeudi au tribunal de Makadara à Nairobi, où un policier, visiblement enragé par un verdict, a ouvert le feu sur la magistrate Monica Kivuti. L’officier a ensuite été abattu lors d’un échange de tirs avec d’autres membres des forces de l’ordre.

Cet incident révèle la tension croissante entre les forces de l’ordre et le système judiciaire au Kenya.

Une journée tragique au tribunal

Jeudi matin, au tribunal de Makadara, la juge Monica Kivuti a rendu une décision sur la libération sous caution de l’épouse d’un officier de police, accusée d’une fraude significative. L’épouse du policier a admis sa culpabilité pour avoir obtenu frauduleusement 2,9 millions de shillings kényans (environ 22 700 dollars). 

Selon Winfridah Mokaya, greffier judiciaire en chef, Monica Kivuti a rejeté la demande de libération sous caution de l’épouse du policier. Cette décision a déclenché la colère du policier, qui a réagi de manière impensable; il ouvre le feu à plusieurs reprises sur la juge. Monica Kivuti est grièvement touchée à la poitrine et à la hanche.  Selon les informations locales, la magistrate et les trois policiers blessés dans l’incident sont dans un état stable et reçoivent des soins médicaux appropriés.

A Lire aussi : Le Kenya commémore le triste anniversaire du massacre de Shakahola

Renforcement des mesures de sécurité

Martha Koome, présidente de la Cour suprême du Kenya, a rapidement condamné l’attaque. Elle affirme que l’intention de l’agresseur était clairement meurtrière. Ce tragique incident met en lumière les critiques fréquentes à l’encontre des policiers kényans, souvent accusés de recours excessif à la force. Elle a ordonné une révision urgente des mesures de sécurité dans tous les tribunaux du pays pour garantir la protection des magistrats et du personnel judiciaire. La révision des protocoles de sécurité inclura des contrôles plus stricts à l’entrée des tribunaux et une surveillance accrue des comportements potentiellement dangereux.

#Kenya #Fusillade #sanglante #tribunal #Nairobi

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A LIRE AUSSI ...

Kenya : l’opposition fait son entrée au gouvernement avec quatre ministres

Le Président du Kenya, William Ruto Moins de deux semaines après la...

Un remaniement au Kenya : 11 nouveaux ministres nommés par le Président Ruto

Le Président du Kenya, William Ruto En réponse à une crise politique...

Kenya : La police arrête deux nouvelles personnes dans l’affaire de Mukuru

Un homme en prison (illustration) Deux nouvelles arrestations secouent l’affaire des meurtres...

Kenya : Durcissement policier face aux manifestations à Nairobi

Manifestations au Kenya Annoncée hier, la police kényane a renforcé l’interdiction des...

[quads id=1]