Le jazzman Ray Lema rend hommage à Franco Luambo

0

Le pianiste Ray Lema rend hommage à l’un des piliers de la Rumba congolaise, Franco Luambo.

Samedi, à Lyon dans l’est de la France, Ray Lema s’est produit avec ses 8 musiciens sur la scène du Musée des confluences.

L’occasion de parler musique et d’honorer la mémoire d’une légende de la musique congolaise.

« Quand j’ai réécouté Franco, je me suis rendu compte qu’il avait fait une transposition de la philosophie rythmique congolaise à la guitare. Aujourd’hui, ce qu’on appelle vraiment la musique congolaise de nos jours, N’dumbolo ect, ça vient de la philosophie de Franco, c’est lui qui apporté ce « seben » comme on dit dans notre pays, ces motifs de guitare qui reviennent en boucle, c’est Franco qui a inventé ce style, et aujourd’hui il n’est pas assez cité pour dire que c’est son influence, et j’ai été très honoré pour pouvoir rendre hommage à cet aîné. Ray Lema s’est confié à moi.

Lors du festival Jazz Kiff 2019 à Kinshasa, l’année du trentième anniversaire de Franco Luambo, Ray Lema a choisi d’interpréter des chansons du grand parolier congolais pour un concert. En fin de compte, cette performance devient un album en hommage à Franco.

Intitulé « Nous entrons KO nous sortons OK », le titre de l’album fait référence à la phrase écrite sur la façade du bar où Franco s’est produit : « nous entrons OK et nous quittons KO ». Ray Lema a renversé la phrase comme pour souligner la jovialité que dégage la rumba congolaise (après l’avoir écoutée, ça sort forcément « OK »).

Sorti en 2020, cet album est une manière de rendre hommage au talent de Franco, son talent de parolier mais aussi de musicien et d’arrangeur. Franco a permis de revenir aux racines culturelles musicales congolaises en ajoutant des sons et plus à la tradition du conteur. Il a laissé une trace dans la rumba congolaise, mais aussi dans la musique congolaise plus généralement.

Sur scène avec huit autres musiciens dont les chanteurs Ballou Kanta et Fredy Massamba mais aussi le guitariste Rodriguez Vangama qui joue principalement avec des artistes comme Papa Wemba et plus récemment le rappeur Damso.

Pour Ray Lema en général, c’est aussi le guitariste qui forme la base de la rumba congolaise.

#jazzman #Ray #Lema #rend #hommage #Franco #Luambo

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vidéo du jour: