Maghreb : utilisation de drones pour adapter l’agriculture au changement climatique

0

Les agriculteurs du Maghreb adoptent les drones pour lutter contre le changement climatique

Les agriculteurs du Maghreb, confrontés aux effets du changement climatique, se tournent de plus en plus vers les drones pour les aider à s’adapter aux conditions météorologiques irrégulières et à la sécheresse. En Tunisie, par exemple, les agriculteurs utilisent des drones équipés de caméras et de capteurs pour évaluer l’hydratation des arbres, la qualité du sol et leur état de santé général. Cette technologie permet aux agriculteurs de prendre des décisions éclairées sur l’irrigation et de réduire les pertes de récoltes et la consommation d’eau.

Une technologie inévitable pour l’agriculture

L’utilisation de drones dans l’agriculture est en hausse à l’échelle mondiale, et l’Afrique du Nord ne fait pas exception. Les pays de la région sont parmi les plus touchés par le stress hydrique, ce qui rend l’adoption de technologies modernes dans l’agriculture inévitable. En Tunisie, la start-up RoboCare est la seule entreprise à utiliser des drones pour aider les agriculteurs à lutter contre les impacts du changement climatique. Grâce à cette technologie, les agriculteurs peuvent économiser jusqu’à 30% d’eau, réduire les coûts des engrais et des médicaments de 20% et augmenter la production agricole de 30%.

Des obstacles à surmonter

Bien que l’utilisation de drones dans l’agriculture présente de nombreux avantages, il existe encore des obstacles à surmonter. En Tunisie, en Algérie et au Maroc, l’utilisation de drones sans permis est interdite, ce qui limite leur adoption par les agriculteurs. De plus, la sensibilisation à cette technologie est encore faible, et seulement 10% des agriculteurs tunisiens dépendent de ce type de technologie. Pour que l’utilisation de drones se généralise, il est nécessaire de modifier la législation et de sensibiliser davantage les agriculteurs aux avantages de cette technologie.

Mots clés: Maghreb, drones, agriculture, changement climatique, adaptation, sécheresse, technologie, irrigation, stress hydrique, Tunisie, Algérie, Maroc.

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

Vidéo du jour:

Laisser un commentaire