Home Actualité internationale Afrique Mali : Vers des élections cruciales pour restaurer la démocratie
Afrique

Mali : Vers des élections cruciales pour restaurer la démocratie

Au Mali, la pression s’intensifie pour une élection présidentielle et un retour à l’ordre constitutionnel

Plus de 80 partis politiques et organisations de la société civile au Mali sonnent l’alarme. Dans un communiqué conjoint, ils exigent l’organisation « dans les meilleurs délais » d’une élection présidentielle et la fin de la transition militaire en cours. La junte, dirigée par le colonel Assimi Goïta, s’était initialement engagée à céder le pouvoir aux civils après une période de transition de deux ans, mais elle a reporté la présidentielle à une date ultérieure non précisée.

Forte préoccupation de la CEDEAO

Le mécontentement grandit face à la prolongation de la transition. Le Réseau des défenseurs des droits humains (RDDHM) a également appelé la junte à organiser une présidentielle, soulignant que « le pays traverse des difficultés énormes » et que « la transition n’a pas vocation à régler tous les problèmes du pays ». La CEDEAO s’est dite « très préoccupée » par la situation au Mali. Elle a condamné les actions de la junte et a imposé des sanctions au pays.

Climat de tension et de méfiance

La junte avance plusieurs justifications pour le report de la Présidentielle, notamment la situation sécuritaire précaire dans le pays, l’organisation des réformes politiques et institutionnelles, et la nécessité de mettre en place un organe unique de gestion des élections. Cependant, les opposants accusent la junte de vouloir se maintenir au pouvoir et de ne pas avoir de plan concret pour la transition.

Pour un retour à l’ordre constitutionnel

De son côté, l’Union africaine a également appelé la junte à respecter ses engagements et à organiser des élections dans les meilleurs délais. La communauté internationale est unanime sur la nécessité d’un retour à l’ordre constitutionnel au Mali. L’avenir du Mali est incertain, mais la communauté internationale est prête à soutenir le pays pour son retour à l’ordre constitutionnel.

Mot de la rédaction:

L’incertitude politique au Mali soulève des questions sur l’avenir du pays. La pression internationale pour une élection présidentielle et un retour à l’ordre constitutionnel est palpable. La résolution de cette crise dépendra de la capacité des acteurs maliens à trouver un consensus sur la voie à suivre. Qu’en pensez-vous? Partagez votre avis dans les commentaires.

L’équipe de rédaction de de CAMEROON MAGAZINE.

Cameroon Magazine: N°1 sur l’actualité. Vous informer c’est notre priorité. Retrouvez toute l’actualité sur cameroonmagazine.com

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A LIRE AUSSI ...

Sahara : Attaf et Mistura discutent des efforts pour relancer le processus politique

Ahmed Attaf, ministre algérien des Affaires étrangères La diplomatie algérienne a saisi...

Togo : l’ombre de l’intimidation plane sur l’opposition

Le Président togolais, Faure Gnassingbé Au Togo, plusieurs membres de l’opposition ont...

[quads id=1]