Home Actualité internationale Afrique Maroc : les prix des moutons augmentent à l’approche de l’Aïd Al-Adha
Afrique

Maroc : les prix des moutons augmentent à l’approche de l’Aïd Al-Adha

Au Maroc, les prix des moutons ont énormément augmenté depuis plusieurs années à cause de la sécheresse. À l’approche de l’Aïd al-Adha (ou Eid-al-Kébir), la hausse des prix rend l’achat de moutons hors de portée pour de nombreuses familles marocaines.

Dans quelques jours, le Maroc célébrera la fête religieuse deAïd al-Adha. Comme tous les musulmans du monde, les Marocains sacrifient traditionnellement un mouton dans le cadre des festivités. Mais cette offre traditionnelle est devenue très coûteuse en raison de la sécheresse qui frappe ce pays du Maghreb.

En effet, « En raison de la sécheresse, nous sommes parfois obligés de vendre des moutons pour obtenir de l’argent et acheter de la nourriture pour les autres moutons restants. Cela a fait monter les prix sur le marché car nous vendons quelques moutons pour contrôler la situation et préserver uniquement le capital.« , explique Wahid Redouane, éleveur de moutons à Berrechid.

Le gouvernement marocain soutient les éleveurs en leur fournissant deux sacs d’aliments. Mais cette année, la ferme de Wahid Redouane en a reçu 30.

La sécheresse a réduit la quantité de nourriture pour les moutons. Le manque d’herbe obligeait les éleveurs à nourrir leurs troupeaux. Mais le prix de ce dernier est progressivement passé de 18,75 euros à 42 euros le quintal au cours des six dernières années.

« Le nombre de moutons au Maroc a diminué après six années consécutives de sécheresse, entraînant la disparition des pâturages qui constituaient la principale source de pâturage des éleveurs, les incitant à recourir d’abord à l’achat d’aliments pour leur bétail, et beaucoup d’entre eux sont morts.« , explique l’expert environnemental Mustapha Benramel.

Pour faire face à la hausse des prix des moutons marocains, les vendeurs se tournent vers l’Espagne, où ils peuvent se les procurer à des prix moins élevés.

« Les Marocains ne pouvaient pas faire face aux prix élevés des moutons locaux lors de leurs tournées au marché. Ils ont donc été obligés d’acheter des moutons espagnols, car leur prix est raisonnable et peut atteindre 6,27 euros le kilo.« , informe Lehcen Ziate, vendeur de moutons à Berrechid.

Selon le ministère de l’Agriculture, le Maroc a importé 600 000 moutons espagnols depuis le début de l’année.

#Maroc #les #prix #des #moutons #augmentent #lapproche #lAïd #AlAdha

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A LIRE AUSSI ...

Afrique du Sud : Une nouvelle loi sur le climat révolutionne la lutte contre le réchauffement

Cyril Ramaphose, Président d’Afrique du Sud L’Afrique du Sud franchit un pas...

Hommage à Abdou Benito : la voix inoubliable du Camerounais « L’Orphelin »

Oublier est un tour du diable, mais le souvenir d’Abdou Benito restera...

Les derniers soldats américains quittent le Niger, début août

Des soldats américains Le retrait des forces américaines du Niger, annoncé comme...

Des milliers de manifestants anti-Netanyahu entourent le Capitole

Des milliers de manifestants se sont rassemblés mercredi autour du Congrès américain...

[quads id=1]