Ouganda : un dispositif de sécurité contre la criminalité

0

Un dispositif sécuritaire innovant pour lutter contre la criminalité en Ouganda

La sécurité est une préoccupation majeure dans la banlieue de Kyaliwajjala, à Kampala, en Ouganda. Pour faire face aux vols récurrents, Stephen Ssali et ses voisins ont rejoint un réseau numérique qui les relie directement aux postes de police les plus proches. Ce réseau, appelé Yunga, fonctionne grâce à un moniteur et un système d’alarme relié à un téléphone portable. Développée en 2019 par l’ingénieur logiciel Anatoli Kirigwajjo, cette application est née de l’expérience personnelle de son créateur, dont la maison a été cambriolée.

Une réponse à un problème de sécurité récurrent

En Afrique, les cambriolages causent une perte collective de plus d’1 milliard de dollars. Face à ce défi, Anatoli Kirigwajjo a saisi l’opportunité de créer une solution adaptée à la réalité de nombreux foyers africains. Yunga permet de connecter une communauté dans un rayon de 20 km et est équipé de capteurs de mouvement qui déclenchent une alarme à distance en cas d’intrusion. Même lorsque le téléphone est éteint, le dispositif reste opérationnel. Actuellement, 1000 foyers sont équipés de Yunga et de nombreux autres pourraient bientôt rejoindre le réseau.

Un espoir pour améliorer la sécurité en Ouganda

L’Ouganda est classé 13e parmi les pays africains ayant le plus fort taux de criminalité organisée, selon l’indice du crime organisé en Afrique de 2021. Pour la police, le dispositif Yunga pourrait améliorer sa capacité d’intervention. Avec un coût annuel de 135 $, Yunga a déjà remporté le prix africain pour l’innovation en ingénierie en 2023. Anatoli Kirigwajjo espère connecter 32 000 foyers supplémentaires au cours des deux prochaines années grâce à l’augmentation du financement.

Mots clés : Ouganda, dispositif sécuritaire, criminalité, Yunga, sécurité, cambriolages, réseau numérique, alarme, capteurs de mouvement, police, innovation.

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

Vidéo du jour:

Laisser un commentaire