Weah admet sa défaite face à Boakai lors de l’élection présidentielle au Liberia.

0

Le président sortant du Liberia, George Weah, concède sa défaite face à Joseph Boakai

Le président sortant du Liberia, George Weah, a concédé vendredi soir sa défaite à l’élection présidentielle de mardi face à l’opposant Joseph Boakai. Cette élection marque une rupture avec les coups d’Etat qui ont eu lieu récemment dans la région. Dans un discours sur la radio publique, George Weah a déclaré : « Ce soir, le CDC (le parti de M. Weah) a perdu l’élection mais le Liberia a gagné. C’est le temps de l’élégance dans la défaite ». Les résultats publiés par la commission électorale donnent 50,89% à Joseph Boakai et 49,11% à George Weah.

Un enjeu démocratique pour le Liberia et l’Afrique de l’Ouest

Au-delà du choix du nouveau président, l’enjeu de cette élection était le déroulement pacifique et régulier du scrutin ainsi que l’acceptation des résultats. En effet, la démocratie est malmenée par une succession de coups d’Etat en Afrique de l’Ouest, notamment au Mali, au Burkina Faso, en Guinée et au Niger. Le Liberia, qui a connu des guerres civiles et une épidémie d’Ebola, cherche à retrouver la stabilité. Cette élection marque un pas important dans cette direction.

Joseph Boakai, un nouveau président pour le Liberia

Joseph Boakai, âgé de 78 ans, prendra la tête du Liberia pour les six prochaines années. Ancien vice-président d’Ellen Johnson Sirleaf, première femme élue cheffe d’Etat en Afrique, il a occupé de nombreux postes au sein de l’Etat et du secteur privé. Malgré son âge, il a réussi à s’imposer face à George Weah, qui était populaire auprès des jeunes mais dont le bilan était critiqué. Joseph Boakai a promis de développer les infrastructures, d’attirer les investisseurs et les touristes, et d’améliorer les conditions de vie des plus pauvres.

Mots clés : présidentielle, Liberia, George Weah, Joseph Boakai, élection, démocratie, stabilité, Afrique de l’Ouest, guerres civiles, Ebola, Joseph Boakai, Ellen Johnson Sirleaf, infrastructures, investisseurs, pauvreté.

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

Vidéo du jour:

Laisser un commentaire