Home Actualité internationale Afrique « Scandale alimentaire pendant le Ramadan en Algérie »
Afrique

« Scandale alimentaire pendant le Ramadan en Algérie »

Contrôles intensifiés durant le Ramadan en Algérie

Les autorités algériennes ont intensifié leurs contrôles sur les marchés et les commerces durant les 20 premiers jours du Ramadan. Cette campagne a permis de saisir 237 tonnes et 56.388 litres de produits alimentaires non conformes et impropres à la consommation, pour une valeur totale de 104,37 millions de dirhams.

Le ministère du Commerce et de la Promotion des exportations en Algérie a publié un bilan des activités de contrôle économique et de répression des fraudes. Ce bilan révèle 136.151 interventions, 26.944 infractions constatées, 25.630 procès-verbaux de poursuites judiciaires et 899 propositions de fermetures administratives de locaux commerciaux.

Non-respect des règles d’hygiène et de salubrité

Les principales infractions relevées lors des contrôles concernent le défaut d’affichage des prix et des tarifs, le non-respect des règles d’hygiène et de salubrité, le défaut de facturation, le non-respect de l’obligation d’autocontrôle, la détention et la vente de produits impropres à la consommation, l’opposition au contrôle et le défaut d’inscription au registre de commerce.

En parallèle, les services de lutte contre la spéculation illicite ont réalisé 19.240 interventions, constaté 6 délits, dressé 6 procès-verbaux de poursuite judiciaire et saisi 76,31 tonnes de produits alimentaires, dont des aliments de bétail, des viandes rouges et blanches et des légumes secs.

Protection des consommateurs

Ces opérations de contrôle visent à garantir la protection des consommateurs et à lutter contre les pratiques frauduleuses. Elles s’inscrivent dans un vaste plan mis en place par les autorités algériennes durant le mois de Ramadan, période de grande consommation. Les consommateurs sont également encouragés à jouer un rôle actif dans la lutte contre la fraude en vérifiant la qualité des produits et en demandant des factures.

Mot de la rédaction:

Ces actions de contrôle et de répression des fraudes menées par les autorités algériennes pendant le Ramadan soulignent l’importance de garantir la sécurité alimentaire et la protection des consommateurs. Il est essentiel pour les consommateurs de rester vigilants et de signaler toute activité suspecte. La transparence et la conformité aux normes sont des éléments clés pour assurer la qualité des produits sur le marché.

L’équipe de rédaction de de CAMEROON MAGAZINE

Cameroon Magazine: N°1 sur l’actualité. Vous informer c’est notre priorité. Retrouvez toute l’actualité sur cameroonmagazine.com

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A LIRE AUSSI ...

Air Algérie abandonne le français pour l’anglais : la France sanctionnée pour le Sahara ?

Air Algérie abandonne le français pour l'anglais, une décision controversée dans un...

Retour des crânes algériens : Un combat pour la mémoire et la dignité

La restitution des crânes algériens par la France : un combat pour...

Abondance et stabilité des prix : un Aïd El Fitr réussi en Algérie

L'Aïd El Fitr en Algérie : abondance et stabilité des prix grâce...

Le boom du pétrole algérien sur la scène mondiale

Le pétrole algérien brille sur un marché mondial en effervescence, avec des...