RDC : Pas de paix dans l’est, 5 ans après l’alternance politique

0

La promesse de pacification de la RDC non tenue, cinq ans après l’alternance politique

En 2019, Félix Tshisekedi succédait à Joseph Kabila à la présidence de la République démocratique du Congo et s’engageait à tout faire pour ramener la paix dans l’est du pays, meurtri par 25 ans de conflits. Cinq ans après, elle n’est pas au rendez-vous.

Voici les principales déclarations et décisions du président Tshisekedi, candidat à sa réélection le 20 décembre, à propos de cette crise sécuritaire.

Les premières promesses de pacification

Dans son discours d’investiture en janvier 2019, Félix Tshisekedi place en priorité « la pacification de tout le territoire national ». Cependant, malgré cette déclaration, la situation sécuritaire dans l’est du pays ne s’est pas améliorée.

Des opérations militaires inefficaces

En octobre 2019, le président Tshisekedi déclare être prêt à mourir pour ramener la paix dans l’est du pays. Une opération militaire dite « de grande envergure » est lancée pour éradiquer les Forces démocratiques alliées (ADF), mais cette initiative n’a pas réussi à mettre fin aux massacres de civils perpétrés par ce groupe armé.

Les mesures récentes

En mai 2021, le président proclame l’état de siège dans les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri, remplaçant l’administration civile par des responsables militaires et policiers. Cependant, cette mesure n’a pas encore permis de ramener la paix dans la région.

Malgré les efforts déployés par le président Tshisekedi et son gouvernement, la pacification de l’est de la RDC reste un défi majeur. Les opérations militaires n’ont pas réussi à éliminer les groupes armés et les massacres de civils se poursuivent. Il est donc essentiel de trouver de nouvelles approches pour résoudre cette crise sécuritaire.

Mots-clés: RDC, alternance politique, pacification, est du pays, conflits, opérations militaires, groupes armés, massacres de civils.

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

Vidéo du jour:

Laisser un commentaire