RDC : Commencement du retrait de la force régionale est-africaine

0

La République démocratique du Congo met fin au mandat de la force régionale de l’EAC

La force régionale de la Communauté d’Afrique de l’Est (EAC-RF) a commencé à quitter la République démocratique du Congo après que Kinshasa ait décidé de ne pas renouveler son mandat. Un premier groupe de militaires kényans a quitté la région depuis l’aéroport de Goma à destination de Nairobi. Les autorités congolaises avaient initialement invité l’EAC à déployer sa force pour libérer des espaces conquis par les rebelles, mais la population et le gouvernement congolais ont critiqué leur inefficacité. Ce départ intervient alors que des combats continuent d’opposer le M23 à l’armée congolaise.

Des élections générales prévues malgré les défis sécuritaires

Malgré la présence de nombreux groupes armés dans l’est de la RDC, des élections générales sont prévues le 20 décembre. Le président sortant, Félix Tshisekedi, est candidat à un second mandat de cinq ans. Cependant, en raison de la rébellion du M23, les élections ne pourront pas avoir lieu dans deux territoires du Nord-Kivu. Pour remplacer la force de l’EAC, le président Tshisekedi compte sur le déploiement de contingents de la communauté d’Afrique australe (SADC), mais cette initiative n’a pas encore été concrétisée. Les autorités congolaises affirment également que l’armée nationale est en train de renforcer ses capacités pour assurer la défense du territoire.

Keywords: RDC, début, retrait, force régionale, EAC, élections, sécurité, armée congolaise, Félix Tshisekedi, SADC

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

Vidéo du jour:

Laisser un commentaire