Home Actualité internationale Afrique Sénégal : l’invalidation du report de l’élection présidentielle
Afrique

Sénégal : l’invalidation du report de l’élection présidentielle

La Cour constitutionnelle sénégalaise invalide le report de la présidentielle

La Cour constitutionnelle sénégalaise a rendu une décision historique en invalidant le report de l’élection présidentielle prévue initialement le 25 février. Le texte adopté par les députés le 5 février, qui reportait l’élection de 10 mois, a été jugé contraire à la constitution. En conséquence, le décret signé par le président Macky Sall pour reporter l’élection a été annulé. La Cour constitutionnelle a également invité les autorités à organiser l’élection dans les meilleurs délais, reconnaissant l’impossibilité d’organiser le scrutin à la date initialement prévue.

Des accusations de corruption et la nécessité d’un scrutin inclusif

Le président sénégalais, Macky Sall, avait justifié le report de l’élection présidentielle suite à des accusations de corruption visant deux membres de la Cour constitutionnelle. Ces allégations sont survenues après le rejet des dossiers de certains candidats, dont celui de l’opposant Karim Wade. Macky Sall avait également souligné la nécessité d’organiser un scrutin inclusif et transparent, annonçant la tenue d’un dialogue pour résoudre les différends. Cependant, cette décision a plongé le pays dans une crise qui a déjà entraîné la mort de trois personnes.

Une décision historique avec des conséquences politiques

La décision de la Cour constitutionnelle sénégalaise d’invalider le report de l’élection présidentielle a des conséquences politiques majeures. Elle remet en question la légitimité du président Macky Sall et de son gouvernement, ainsi que la crédibilité du processus électoral. Cette décision souligne également l’importance de l’indépendance de la Cour constitutionnelle dans le système démocratique sénégalais. Les autorités sont maintenant confrontées au défi d’organiser rapidement une élection présidentielle dans un climat de tension politique et sociale.

Mots clés: Sénégal, report, présidentielle, invalidé, Cour constitutionnelle, Macky Sall, corruption, scrutin inclusif, crise politique, indépendance judiciaire.

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A LIRE AUSSI ...

Marafa Hamidou Yaya : Un cri depuis les murs de Kondengui.

Dans une interview exclusive accordée au Magazine Jeune Afrique, l’ancien ministre camerounais...

Présidentielle 2025 : Le défi de Kamto et Cabral Libii

Présidentielle 2025 : équation difficile pour Kamto et Cabral Libii. 16 partis...

La diaspora mauritanienne privée de son droit de vote

Les Mauritaniens de l'étranger privés de leur droit de vote. Une décision...

Togo : silence ! On avance

Le Président togolais, Faure Gnassingbé Les 87 députés togolais ont voté à...

[quads id=1]