Sierra Leone : le gouvernement condamne une « tentative de coup d’État »

0

Des troubles violents secouent la Sierra Leone

Des hauts responsables sierra-léonais ont déclaré que les troubles violents qui ont eu lieu dimanche à Freetown étaient le résultat d’une tentative de coup d’État en Afrique de l’Ouest. Les instigateurs de cette tentative de coup d’État ne sont pas encore identifiés, et aucun lien n’a été établi avec l’ancien président Ernest Bai Koroma. Les autorités ont qualifié ces événements de tentative de coup d’État ratée et ont ouvert une enquête pour en déterminer les responsables.

Des combats meurtriers et des prisonniers libérés

Les troubles ont commencé lorsque des hommes ont attaqué une armurerie militaire, des casernes, des prisons et des postes de police. Les affrontements ont fait 21 morts, dont des soldats, des policiers, des gardiens de prison et des assaillants. Plus de 2 200 détenus ont été libérés, mais certains ont été arrêtés à nouveau depuis. Treize militaires et un civil soupçonnés d’être impliqués dans la tentative de coup d’État sont actuellement en détention. La police a publié les photos et les noms de 34 personnes recherchées et a offert une récompense à quiconque fournira des informations conduisant à leur capture.

La Cedeao prête à intervenir

Ces événements ont ravivé les craintes d’un nouveau coup d’État en Afrique de l’Ouest. La Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao) a déclaré être prête à déployer des éléments régionaux en Sierra Leone si nécessaire. Cependant, les autorités sierra-léonaises ont affirmé ne pas avoir besoin d’une telle intervention pour le moment. Le président sierra-léonais a rencontré une délégation de haut niveau de la Cedeao et du Nigeria pour discuter de la situation.

Mots clés : Sierra Leone, coup d’État, troubles violents, tentative de coup d’État, instigateurs, enquête, combats meurtriers, prisonniers libérés, Cedeao, intervention régionale.

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

Vidéo du jour:

Laisser un commentaire