Alerte: des chefs de guerres anglophones débarquent à Douala, voici pourquoi!

    0

    C’est ce que nous révèlent des taximen de nuit de la ville de Douala. Ils disent avoir pris il y a quelques jours de nouveaux clients qui viennent des régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest.

    « Ils disent qu’on a tué toute leur famille, ils n’ont plus rien à perdre », explique Pascal chauffeur de taxi.

    « Ces jeunes ont parfois moins de 25 ans et sont très respectés à l’entrée de toutes les boîtes de nuit et snack-bars qu’ils fréquentent. Ils ont souvent beaucoup d’argent et disent que la guerre ne doit pas finir », renchérit Jérôme un chauffeur de taxi.

    Certains de ces jeunes se seraient érigés en preneurs d’otages contre rançon après la mort de leurs parents. « Parfois ils disparaissent et après ils reviennent comme des riches. Quand ils sont là, nous aussi on en profite », déclare Ousmane, un taximan qui travaille entre 18h00 et 06h00.

    Ils n’ont ni mère ni sœur qui pourrait les ramener à la raison, rajoute ce dernier. « Et quand on leur parle du retour à la paix, leur regard est vitreux et parfois sans aucune expression », regrette-t-il.

    Source: camerounweb.com

    Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

    Vidéo du jour:



    Laisser un commentaire