Ambassade du Cameroun à Paris: Voici pourquoi Alfred Nguini risque sa place

    0
    13

    Le journaliste s’exprime sur la crise au sein de la représentation diplomatique du Cameroun dans l’hexagone, dans une interview accordée au quotidien Le Messager, édition du vendredi 15 mai 2020.
    L’ambassade du Cameroun en France traverse une crise depuis de nombreux mois. Le dernier épisode en date est l’interdiction d’entrée dans les locaux de la représentation diplomatique, servie par l’ambassadeur Alfred Nguini, à son deuxième secrétaire, M. Ongolo Barthélémy.

    Cette tension au sein de la représentation diplomatique du Cameroun en France n’a pas laissé le journaliste camerounais, Louis Magloire Keumayou, président du Club de l’Information Africaine, indifférent.

    «Je ne sais pas pourquoi le Président Biya a choisi de nommer Alfred Nguini à la tête de l’une des plus hautes et prestigieuses représentations diplomatiques de notre pays. Les prédécesseurs directs de M. Nguini ont fini soit à un poste ministériel, soit au Cabinet Civil du Chef de l’Etat. Or, depuis sa nomination, ses frasques parlent plus fort que ses réussites», soutient-il dans les colonnes du quotidien Le Messager.

    Face à cette situation, Yaoundé a rappelé son ambassadeur le 7 mai 2020, apprend-on dans les colonnes du journal. Sur les raisons de ce rappel, le journaliste affirme que «tant que la Présidence de la République ne se prononce pas officiellement sur ce dossier, nous nous contenterons d’émettre des hypothèses. L’une d’entre elles étant que M. Nguini ne retrouvera pas son poste d’ambassadeur en France après ce rappel».

    Pour l’ancien correspondant des quotidiens Le Messager et Mutations, l’ambassadeur Alfred Nguini a une part de responsabilité dans cette crise et pourrait être débarqué, dans les jours à venir, par le Président Paul Biya.

    «Depuis qu’il est en France, ses états de service sont loin d’être irréprochables. Entre l’affaire Éric Golf Kouatchou dans laquelle il a, d’après les dires du journaliste, rédigé le rapport qui l’a fait enlever, en passant par ses notes de service qui ressemblent plus à des règlements de comptes personnels qu’à une contribution à la bonne marche de l’ambassade, le probable futur ex-ambassadeur du Cameroun en France n’a pas ménagé sa peine pour se faire des ennemis. Ouvrir autant de fronts en même temps, peut aider à créer le consensus contre soi…».

    Il ajoute que «tous ces agissements ne font pas honneur à la diplomatie camerounaise, et encore moins aux Camerounais. Les Camerounais de France sont désormais divisés en Sardinards (combattus par la Brigade Anti-Sardinards) d’un côté, et les Tontinards (opposés au gouvernement actuel) de l’autre. L’ambassadeur Nguini n’a absolument rien fait pour réconcilier ces frères ennemis, au contraire…».

    Source: cameroon-info.net

    QU’EN PENSEZ-VOUS?

    LEAVE A REPLY

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Donnez votre point de vue et aboonez-vous!

    [gs-fb-comments]

    [comment-form]

    Votre point de vue compte, donnez votre avis

    [maxbutton id= »1″]