Home Actualité internationale À Brest, Siem décroche le bac quatre ans après son arrivée en France
Actualité internationale

À Brest, Siem décroche le bac quatre ans après son arrivée en France

Arrivé à Brest sans parler un mot de français en 2019, Siem est bachelier depuis mardi. Une récompense pour le jeune homme de 20 ans qui n’a pas compté ses efforts pour apprendre le français et nourrir sa soif de curiosité.

Un parcours inspirant

Arrivé à Brest sans parler un mot de français en 2019, Siem est bachelier depuis mardi. Une récompense pour le jeune homme de 20 ans qui n’a pas compté ses efforts pour apprendre le français et nourrir sa soif de curiosité. « J’ai réussi, je suis libre. » Le bac en poche, Siem est heureux, presque délivré.

Un long chemin vers la réussite

Scolarisé au lycée Vauban, ce lycéen érythréen de 20 ans a quitté son pays en 2019 pour échapper à un régime autoritaire. Son père avait déjà fui en 2017 pour rejoindre le Royaume-Uni. En France, Siem obtient un titre de séjour et s’installe à Brest. Pendant plus d’un an, lui, sa mère et ses deux sœurs attendent que leur demande de regroupement familial soit acceptée. Enfin, en septembre 2019, ils rejoignent Siem à Brest. Aujourd’hui, Siem est bachelier, un diplôme qui récompense ses bons résultats en physique-chimie et sciences de l’ingénieur.

Un exemple de persévérance

Le parcours de Siem est admirable. Arrivé en France sans parler français, il a dû se débrouiller pour apprendre la langue, notamment pendant le confinement. Aujourd’hui, sa prononciation et sa syntaxe sont quasi parfaites. Siem est un passionné d’apprentissage, il intègre la section européenne anglais, suit l’option théâtre, apprend l’espagnol et se passionne pour la littérature. Malgré les difficultés, comme vivre à cinq dans un studio, Siem a toujours fait preuve de détermination. Il enchaîne les contrats intérimaires et consacre également du temps en tant que bénévole au Secours Populaire. En septembre, il intégrera un BUT Génie mécanique et productique au Mans, en espérant inspirer ses deux petites sœurs et tant d’autres en montrant que tout est possible et qu’il n’y a pas d’avenir tracé.

Mots clés : Siem, bachelier, parcours inspirant, érythréen, apprentissage du français, détermination, bénévolat, intégration, persévérance.

A LIRE AUSSI ...

La tension monte entre la France et le Burkina Faso

Ibrahim Traoré, président de la Transition du Burkina Faso Le 18 avril...

Le général Colcombet en mission diplomatique : la coopération CAMEROUN-FRANCE.

Un haut gradé de l’armée française, le général de corps d’armée Colcombet,...

[quads id=1]