Cameroun-Tentative de coup d’Etat: Voici les graves révélations des services de renseignement sur Amougou Belinga

    0
    73

    Dans une note confidentielle actuellement en circulation voici les explications qu’ils fournissent : “ La scène médiatique camerounaise a vécu l’un des moments les plus tristes et hon- teux de la télévision ce dimanche 05 juillet 2020. Vision poubelle a décidé de consa- crer l’un de ses programmes au sabotage d’une grande élite et personnalité camerou- naise. Une commande du PDG de cette télévision Amougou Belinga, animé par des caprices incestueuses. Un plan machiavélique mis en place pour lyncher en mondio- vision le Directeur Général à la Sûreté Nationale (DGSN), Martin Mbarga Nguele, en complicité avec des agents externes. Mais de quoi s’agit-il exactement ?

    LES MENSONGES D’AMOUGOU BELINGA

    En bref, au cours du programme télévisé de ce dimanche, il a été rapporté qu’il y’au- rait eu un partage de gâteau de 15 milliards de fcfa entre le DGSN Mbarga Nguele et Amougou Belinga qui aurait mal tourné en Guinée Équatoriale. Une affaire de 15 milliards qui n’a jamais existé. Amougou Sese seko, le nouveau ‘’ roitelet’’ du Cameroun voulait ainsi justifier les détournements qu’il a commis dans son pays.

    En 2017, l’Etat du Cameroun qui travaille en étroite collaboration avec ses voisins de la région comme la Guinée Equatoriale, reçoit des informations selon lesquelles un coup d’Etat serait en préparation contre Malabo. D’ailleurs, ce sont les services de renseignement de la police camounaise qui ont permis d’identifier et d’arrêter ces personnes.

    Comme un vrai opportuniste, Amougou Belinga décide de se rendre en Guinée Équatoriale afin de transformer la situation à son avantage. Il informe les autorités équatoguiennes dans le but de les escroquer. Mais c’était méconnaître la complicité existente entre Yaoundé et Malabo. Une action vaine, qui a été un véritable échec.

    Le nouveau riche voudrait faire croire à l’opinion publique camerounaise que c’est après cela qu’une somme de 15 millards de fcfa aurait été déboursée. Information que Malabo n’a jamais confirmé. D’ailleurs, même le budget des services de renseignement de ce pays n’atteint pas les 15 millards de fcfa. D’où sort cet argent dans ce cas ?

    TENTATIVE DÉSESPÉRÉE DE JUSTIFIER UN ARGENT DÉTOURNÉ ?

    Comme un coq égorgé battant ses ailes de part et d’autre, le PDG de Vision poubelle d’après les analystes serait en agonie et jouerait aujourd’hui le tout pour le tout.

    Cette vaine campagne de sabotage contre des élites et dirigeants dignes et respec- tables comme le DGSN, n’est qu’un aveu de culpabilité. Nul doute aujourd’hui que la fortune du milliardaire provient des opérations de détournements et de blanchiment d’argent, en complicité avec celui qui est clairement identifié comme son partenaire, le Minfi. Ce que le nouveau riche semble ignorer, c’est qu’il n’est qu’un pion. Ces par- tenaires qui lui donnent ce sentiment d’immortalité n’ont que faire de sa personne. Il est juste question de trouver un bon client qui permettra de camouffler toutes les acti- vités illicites auxquelles s’adonnent ces derniers. Amougou Belinga doit alors essayer de justifier sa fortune, acquise par des détournements commis par l’actuel Minfi, et qui à une époque a occupé le poste de Minepat.

    A noter que Martin Mbarga Nguelé a toujours été félicité pour son brillant travail au sein de la police camerounaise.

    Sous son impulsion, l’on remarque un assainissement et une modernisation des forces de l’ordre. Pour beaucoup, «la police camerounaise sous Mbarga Nguélé réécrit son histoire en lettres d’or»..


    SOURCE: https://www.w24news.com

    QU’EN PENSEZ-VOUS?

    LEAVE A REPLY

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Donnez votre point de vue et aboonez-vous!

    [gs-fb-comments]

    [comment-form]

    Votre point de vue compte, donnez votre avis

    [maxbutton id= »1″]