Ce soir à la télévision : attention, ce film présente l’une des intrigues les plus perverses des 20 dernières années.

0

Un thriller captivant signé François Ozon

Dans la maison, un thriller captivant réalisé par François Ozon, met en scène Claude, un élève brillant de 16 ans, qui s’immisce dans la maison d’un camarade de classe et en fait le récit dans ses rédactions à son professeur de français. Cette intrusion va déclencher une série d’événements incontrôlables. Le film brille particulièrement par son histoire simple et prenante, qui tient le spectateur en haleine jusqu’à la fin.

Un casting de qualité

Outre la performance de Fabrice Luchini, déjà dirigé par le réalisateur dans Potiche, le jeune Ernst Umhauer est parfait dans la peau d’un lycéen surdoué et manipulateur. Le duo d’acteurs apporte une réelle intensité à l’histoire et rend les personnages encore plus captivants.

Un film voyeuriste et malsain

François Ozon, puisant chez les plus grands cinéastes tels que Hitchcock, De Palma et Pasolini, signe un film voyeuriste et malsain qui perturbe le spectateur. La structure narrative brouille habilement réalité et fiction tout en distillant une bonne dose de suspense. Le réalisateur parvient à parler indirectement de son travail, du cinéma, et de ce qu’est un créateur et un spectateur.

Dans la maison est un thriller captivant qui ne laisse pas indifférent. Avec son histoire prenante, son casting de qualité et sa mise en scène perturbante, le film de François Ozon est un véritable bijou du cinéma français.

Mots clés : François Ozon, thriller, film français, Fabrice Luchini, Ernst Umhauer, voyeurisme, suspense, réalité et fiction, cinéma.

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

Vidéo du jour: