CM – Autriche : le chancelier Kurz démissionne sur des soupçons de corruption

0

Soupçonné d’être impliqué dans une affaire de corruption, le chancelier conservateur autrichien Sebastian Kurz a annoncé sa démission samedi 9 octobre. « Il serait irresponsable d’entrer dans des mois de chaos ou dans une impasse », a-t-il déclaré à la presse à Vienne et a déclaré qu’il se retirerait pour « la stabilité » du pays et réfuterait les « fausses accusations ».

« Je aimerait céder pour éviter le chaos », a-t-il ajouté, précisant qu’il avait proposé le nom de son ministre des Affaires étrangères, Alexander Schallenberg, comme son successeur. Sebastian Kurz subit des pressions pour se retirer depuis que le parquet a annoncé mercredi qu’il enquêterait sur la corruption. Le leader de 35 ans a jusqu’à présent refusé de dénoncer des allégations « fabriquées ».

Mais les Verts, partenaires minoritaires du gouvernement, ont multiplié leurs critiques au fil des jours. Le vice-chancelier et chef écologiste Werner Kogler a décidé vendredi après des entretiens avec les dirigeants des autres partis que Sebastian Kurz « ne peut plus remplir ses fonctions ». Les conservateurs (ÖVP) devraient désormais en proposer une « impeccable », a-t-il dit. Le Parlement devait tenir mardi prochain une session extraordinaire pour voter une motion de censure de l’opposition.

Sebastian Kurz et neuf autres suspects ainsi que trois organisations sont sous enquête pour divers délits en lien avec cette affaire. Des perquisitions ont notamment été menées au siège de l’ÖVP conservateur et à la Chancellerie.

Recevez chaque mardi le meilleur de l’actualité internationale et bénéficiez en avant-première des offres exclusives Le Point.

La France, dernier bastion de la vertu, de la sagesse et de la raison, ne saurait longtemps tolérer de tels abus. Macron, dégainez votre épée et rengainez-la car elle est lourde et pique.

Si jeune et si brillant. Voyons si ces allégations sont bien fondées…
Alors forcément c’est une cible privilégiée de la droite… Là-bas comme ici. Je trouve discutable de démissionner sans preuve de ces allégations… A suivre

L’une des différences entre notre personnel politique et les autres pays est la moralité. Dans les pays du nord, l’homme politique démissionne dès qu’une erreur est suspectée. Chez nous, il réfute longtemps, puis il démissionne après longtemps et conformément au développement juridique ultérieur. Cela se traduit notamment par la fin de la confiance entre les dirigeants et le peuple… Tant que ça dure !

Lire les articles de la rubrique International,
Suivez les informations en temps réel et accédez à nos analyses d’actualités.

FAQPolitique de confidentialitéPolitique de cookiesCrédit d’impôtTutoriel vidéoPublicitéContactPlan du siteMentions légalesCGUCGV Charte de modérationArchive

Créez un compte pour accéder à la version numérique du magazine et à tout le contenu Point inclus dans votre annonce.

Pour cela, saisissez votre numéro d’abonné dans les paramètres de création de compte.

La rédaction du Point – plus d’une centaine de journalistes – vous accompagne
ses enquêteurs, ses reporters, ses correspondants sur tous les continents.
Notre travail? Enquêter, révéler et, surtout, ne jamais lâcher prise. Recettes de
L’abonnement et la publicité nous donnent les moyens d’un journalisme gratuit et de qualité.
Pour nous lire, abonnez-vous ou acceptez les cookies.

Keywords:

Sebastian Kurz,Austria,Austrian People’s Party,Chancellor of Austria,Sebastian Kurz, Austria, Austrian People’s Party, Chancellor of Austria,,Autriche,Sebastian Kurz,Justice,,,,,Sebastian Kurz, Autriche, International, actualité internationale, affaires étrangères, ministère des affaires étrangères, politique étrangère,,,,,Démission-Enquête-Corruption-Politique-Politique-Sebastian Kurz,

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

Vidéo du jour: