CM – Championnat d’Europe – CLM U21 Hommes : Réactions – Actualités – DirectVelo

0

>

Défis DirectVelo

Par
NICOLAS BERRIEGTS
et
NICOLAS GACHET

les
9 septembre 2021, 16h50

Johan Price-Pejtersen (Danemark) a remporté le championnat d’Europe du contre-la-montre masculin ce jeudi à Trente (Trentin-Tyrol du Sud). Le podium est complété par Soren Waerenskjold (Norvège) et Daan Hoole (Pays-Bas). Johan Price-Pejtersen suit le Norvégien Andreas Leknessund dans la liste des prix (voir classement) Vous trouverez ci-dessous les réactions recueillies par DirectVelo.

Passez à la réaction de :

S. WÄRENSKJOLD

D. TROU

L. VAN EETVELT

A. KLUCKERS

V. THIÉBAUD

BRAS D.

T. DELPHIS

R. KOCKELMANN

K. MCCAMBRIDGE

A. CLAEYS

Portrait de Sören WAERENSKJOLD

Sören WAERENSKJOLD

Norvège

2. à 33 »

« On va dire que ça va, mais je suis déçu. C’est comme si je n’avais pas de jambes aujourd’hui (jeudi). Au début, je me sentais bien, mais je ne sais pas si c’était la chaleur ou quoi, mais je me sentais de plus en plus mal. Mais bon, ça va. Même si je suis venu pour la victoire. Si j’étais devenu un peu plus dur au début, sur les sept premiers kilomètres, j’aurais peut-être pu pousser un peu plus à la fin, la piste était bonne. Je connais mes adversaires, ils ne sont pas aussi explosifs que moi, mais ils sont construits plus gros donc ils ont plus de puissance. Mais j’espère avoir de meilleures jambes à la Coupe du monde. Il fait un peu plus froid, ça va mieux pour moi, j’ai fait une petite pause depuis le Tour de l’Avenir. J’ai beaucoup travaillé sur mon vélo de contre-la-montre. Depuis je me sens bien, on verra ce qui se passe en Belgique.
S. WÄRENSKJOLD

Portrait de Daan HOOLE

Daan HOOLE

Pays-Bas

3. à 34 »

« C’est une période vraiment juste. Je suis satisfait de ma 3ème place. Je suis venu pour le podium et je l’ai fait. Le meilleur a gagné. Je n’étais qu’à une seconde de la médaille d’argent, mais j’ai tout donné. Je pense que c’était le meilleur cours pour moi. Il faisait peut-être juste un peu trop chaud, mais tout le monde en souffrait. Après le Tour de l’Avenir, je me sentais bien ce week-end sur le Flanders Tomorrow Tour. J’espère que ma bonne forme durera jusqu’à la Coupe du monde. C’est la plus grosse course de l’année. Là aussi, je devais faire le chrono avec Mick Van Dijke, car aujourd’hui j’étais plus rapide que Tim (Van Dijke) Nous voulons gagner la course sur route de ce samedi. Nous étions vraiment forts au Tour de l’Avenir. Nous sommes tous en forme, j’ai hâte. On verra si les sprinteurs peuvent résister malgré la chute ».
D. TROU

Portrait de Lennert VAN EETVELT

Lennert VAN EETVELT

la Belgique

9. à 58 »

« Ce n’était pas génial. Mon objectif était le top 5. Je n’ai pas eu ma meilleure journée. Mon début de période n’a pas été mauvais. Petit à petit, j’ai perdu ma force. J’ai un peu souffert de la chaleur. Je suis quand même un peu déçu, car si j’avais réalisé ma meilleure performance j’aurais pu mieux finir au classement général, ce qui est dommage, mais c’est mon premier grand championnat. C’est un excellent processus d’apprentissage. Je piloterai la course sur route pour remplacer Louis Blouwe. Je n’aurai aucune pression, j’espère me montrer à mon avantage. Le terrain est presque comparable à une course ardennaise. Je ne sais pas si ce sera bien car je me suis spécialement préparé pour cette fois ».
L. VAN EETVELT

Portrait d’Arthur KLUCKERS

Arthur KLUCKERS

Luxembourg

14. à 1’24’’

« J’ai essayé de faire de mon mieux. Je peux être satisfait de mon temps. J’ai peut-être commencé un peu trop vite. Il y a encore beaucoup à faire pour être parmi les meilleurs. Le parcours était plat avec quelques petites bosses mais ça roule toujours bien. J’ai aimé le parcours et c’est une belle région et pour les courses de rue je serai définitivement la carte à jouer de l’équipe. Je pense que c’est un bon run vu le profil, même si je ne m’en suis pas encore rendu compte. A la fin de la saison, il reste encore de belles courses. Ensuite, j’ai le Tour du Luxembourg, où j’ai hâte d’y être et où il y aura un très bon niveau avec les WorldTeams et la Coupe du monde. »
A. KLUCKERS

Portrait de Valère THIÉBAUD

Valère THIÉBAUD

Suisse

15. à 1’24’’

« C’est un cours que j’ai vraiment apprécié. Je me suis amusé. Il n’y a pas eu de faute majeure. Vous pouvez toujours aller plus vite si vous pensez après la course. J’ai l’impression que ça s’est bien passé après la préparation. Après les Jeux Olympiques, je suis allé directement au Tour de l’Avenir, où je n’étais pas forcément préparé compte tenu de la difficulté du parcours. J’ai terminé tard dans l’avant-dernière étape. Ensuite, je suis parti en vacances et quand je suis remonté sur mon vélo, j’ai eu un accident de voiture. Cela a beaucoup gêné ma préparation. Je ne pouvais pas faire les courses que j’avais prévues. J’avais une légère douleur. Maintenant, j’ai complètement récupéré, mais j’aurais pu me préparer un peu mieux. J’ai été surpris par ma forme. Je me suis beaucoup amusé aujourd’hui, c’était difficile de me fixer un objectif car je n’avais jamais couru à ce niveau. Au Tour de l’Avenir il n’y avait qu’un prologue et un contre-la-montre par équipes, dans lequel j’ai eu une crevaison supplémentaire juste avant le départ, la piste de course sur route est très difficile. Grâce au Tour de l’Avenir, j’ai parcouru plus de terrain et je suis plus en montagne. Si je me sens bien j’essaierai d’avancer, sinon je travaillerai pour l’équipe. »
V. THIÉBAUD

Portrait de Rait ARM

Rait ARM

Estonie

16. à 1’41’’

« Je suis un peu déçu car j’ai pris un départ rapide au départ. J’ai dû respirer profondément la longue descente. Mais ensuite j’allais bien jusqu’à la fin. Je pense donc que mon résultat est toujours intéressant. Je ne me suis pas fixé d’objectif quand je suis venu ici. C’est la première fois que je participe à un championnat d’Europe de contre-la-montre. Je voulais juste me tester pour voir comment mon niveau se compare à une telle compétition. J’aime le contre-la-montre car il me permet de me comparer aux autres. Le parcours était plutôt bon pour un chronomètre. Il y avait beaucoup de petites montées où l’on pouvait pousser avant de récupérer un peu dans la descente suivante.Samedi, je ferai la course sur route. Le but sera de faire de notre mieux. C’est pourquoi nous sommes ici. Nous devons montrer ce que nous pouvons contre les grandes équipes. Le parcours sera difficile, mais il est bon. Seuls les forts pourront gagner ».
BRAS D.

Portrait de Thomas DELPHIS

Thomas DELPHIS

La France

23. à 1’52 »

« Je n’étais pas génial. J’ai eu un peu chaud pendant l’entraînement. Je n’ai pas pris la veste d’eau froide. Tout est de ma faute, j’aurais dû réviser mon entraînement. Quand j’ai mis le casque, il était surchauffé. Dès le début j’ai eu l’impression que mes pompes sont un peu hautes et que je n’ai pas forcément mes jambes. Pendant tout ce temps, j’étais un peu en retard. Quant à l’endroit, je ne savais même pas où être parce que je ne connais pas les autres gars. C’était une période rapide pour les spécialistes, pour les grands. Plus vous aviez d’indolence, mieux c’était, nous sommes super bien soignés à cette MÉ. Nous vivons un peu dans un monde professionnel. Tout est compté, les employés veillent à ce que nous nous reposions. On se fait masser tous les jours, ce n’est pas forcément une habitude. On se fait chouchouter, on se prépare comme on peut. C’est une première pour moi sur un championnat d’Europe, c’était un peu plus stressant. J’espère que d’autres viendront. Je sais maintenant à quoi m’attendre et comment ça se passe. »
T. DELPHIS

Portrait de Raphaël KOCKELMANN

Raphaël KOCKELMANN

Luxembourg

25. à 1’55’’

« Il faisait super chaud. C’était une montée raide avec un vent de face. J’ai remarqué que je perdais beaucoup de temps. Après le retour j’étais avec le vent arrière à 65 km/h. C’était vraiment difficile de suivre les vasières. Nous avons vraiment ressenti la chaleur sur les cinq derniers kilomètres. Ma tête a tourné un peu. Je n’ai été sélectionné que ce lundi. Au Flanders Tomorrow Tour (samedi dernier dans le contre-la-montre) j’étais plus rapide que celui initialement supposé en tant que deuxième représentant luxembourgeois, d’où le changement. Mon objectif était d’entrer dans le top 20. Pour la course sur route, je serai le coéquipier d’Arthur Kluckers. Ce sera tout pour lui. J’ai le même métier que pour le Tour de l’Avenir ».
R. KOCKELMANN

Portrait de Kevin MCCAMBRIDGE

Kevin MCCAMBRIDGE

Irlande

26. à 1’56’’

« C’était bien. Au début il y avait du vent de face. J’utilisais beaucoup d’énergie à l’époque. A cinq kilomètres de l’arrivée il ne me restait plus rien, mais j’ai appris. Je suis un petit coureur, mais je peux me débrouiller sur le plat , je suis assez aérodynamique. Comme moi Junior et Espoir 1, j’étais très impliqué dans ce contre-la-montre. Cette année je n’avais pas de vélo de contre-la-montre en France donc je ne pouvais pas me concentrer là-dessus. L’année prochaine je refaites-le. J’ai eu quelques problèmes cette saison, j’ai hâte de la finir.  »
K. MCCAMBRIDGE

Portrait d’Arno CLAEYS

Arno CLAEYS

la Belgique

27. à 1’57’’

« J’étais un peu ambitieux quand je suis arrivé ici. Non pas que je visais un podium, mais en tant que vice-champion belge, j’en attendais plus. Ça ne s’est pas bien passé. Dès le début, j’ai eu l’impression de ne pas avoir les bons sentiments. Vous savez déjà que les kilomètres seront longs. Cela aurait été une plus grande déception s’il n’y avait pas eu une première pour l’équipe nationale. C’est la première fois que je participe à un championnat comme celui-ci. La veille et la nuit, j’étais encore stressée. Cela a probablement conduit à cette contre-performance : j’ai gagné le chrono du Tour des Deux-Sèvres. Je suis 2e au championnat national derrière Lennert Van Eetvelt. Je me suis dit que si j’avais eu les mêmes bons sentiments j’aurais pu avoir un bon résultat. J’espère pouvoir renouveler l’expérience. J’ai beaucoup appris durant ces trois jours en équipe nationale. L’entraîneur Sven Vanthourenhout ne m’a pas mis la pression. Je suis à 18-19 jours de course. La semaine prochaine je participerai à Liège-Bastogne-Liège Espoirs puis je ferai l’Arden Challenge. Un bon résultat dans les prochaines semaines me ferait du bien ».
A. CLAEYS

Sören WAERENSKJOLD

Norvège

« Nous disons que tout va bien, mais je suis déçu. C’est comme si je n’avais pas de jambes aujourd’hui (jeudi). Au début, je me sentais bien, mais je ne sais pas si c’était la chaleur ou quoi, mais je me sentais de plus en plus mal. Mais bon, ça va. Même si je suis venu pour la victoire. Si j’étais devenu un peu plus dur au début, sur les sept premiers kilomètres, j’aurais peut-être pu pousser un peu plus à la fin, la piste était bonne. Je connais mes adversaires, ils ne sont pas aussi explosifs que moi, mais ils sont construits plus gros donc ils ont plus de puissance. Mais j’espère avoir de meilleures jambes à la Coupe du monde. Il fait un peu plus froid, ça va mieux pour moi, j’ai fait une petite pause depuis le Tour de l’Avenir. J’ai beaucoup travaillé sur mon vélo de contre-la-montre. Depuis je me sens bien, on verra ce qui se passe en Belgique.

Daan HOOLE

Pays-Bas

« C’est une période vraiment juste. Je suis satisfait de ma 3ème place. Je suis venu pour le podium et je l’ai fait. Le meilleur a gagné. Je n’étais qu’à une seconde de la médaille d’argent, mais j’ai tout donné. Je pense que c’était le meilleur cours pour moi. Il faisait peut-être juste un peu trop chaud, mais tout le monde en souffrait. Après le Tour de l’Avenir, je me sentais bien ce week-end sur le Flanders Tomorrow Tour. J’espère que ma bonne forme durera jusqu’à la Coupe du monde. C’est la plus grosse course de l’année. Là aussi, je devais faire le chrono avec Mick Van Dijke, car aujourd’hui j’étais plus rapide que Tim (Van Dijke) Nous voulons gagner la course sur route de ce samedi. Nous étions vraiment forts au Tour de l’Avenir. Nous sommes tous en forme, j’ai hâte. On verra si les sprinteurs peuvent tenir malgré la chute ».

Lennert VAN EETVELT

la Belgique

« Ce n’était pas génial. Mon objectif était le top 5. Je n’ai pas eu ma meilleure journée. Mon début de période n’a pas été mauvais. Petit à petit, j’ai perdu ma force. J’ai un peu souffert de la chaleur. Je suis quand même un peu déçu, car si j’avais réalisé ma meilleure performance j’aurais pu mieux finir au classement général, ce qui est dommage, mais c’est mon premier grand championnat. C’est un excellent processus d’apprentissage. Je piloterai la course sur route pour remplacer Louis Blouwe. Je n’aurai aucune pression, j’espère me montrer à mon avantage. Le terrain est presque comparable à une course ardennaise. Je ne sais pas si ce sera bien car je me suis spécialement préparé pour cette période ».

Arthur KLUCKERS

Luxembourg

« J’ai essayé de faire de mon mieux. Je peux être satisfait de mon temps. J’ai peut-être commencé un peu trop vite. Il y a encore beaucoup à faire pour être parmi les meilleurs. Le parcours était plat avec quelques petites bosses mais ça roule toujours bien. J’ai aimé le parcours et c’est une belle région et pour les courses de rue je serai définitivement la carte à jouer de l’équipe. Je pense que c’est un bon run vu le profil, même si je ne m’en suis pas encore rendu compte. A la fin de la saison, il reste encore de belles courses. Ensuite, j’ai le Tour du Luxembourg, où j’ai hâte d’y être et où il y aura un très bon niveau avec les WorldTeams et le Championnat du Monde. »

Valère THIÉBAUD

Suisse

« C’était un cours que j’ai vraiment apprécié. Je me suis amusé. Il n’y a pas eu de faute majeure. Vous pouvez toujours aller plus vite si vous pensez après la course. J’ai l’impression que ça s’est bien passé après la préparation. Après les Jeux Olympiques, je suis allé directement au Tour de l’Avenir, où je n’étais pas forcément préparé compte tenu de la difficulté du parcours. J’ai terminé tard dans l’avant-dernière étape. Ensuite, je suis parti en vacances et quand je suis remonté sur mon vélo, j’ai eu un accident de voiture. Cela a beaucoup gêné ma préparation. Je ne pouvais pas faire les courses que j’avais prévues. J’avais une légère douleur. Maintenant, j’ai complètement récupéré, mais j’aurais pu me préparer un peu mieux. J’ai été surpris par ma forme. Je me suis beaucoup amusé aujourd’hui, c’était difficile de me fixer un objectif car je n’avais jamais couru à ce niveau. Au Tour de l’Avenir il n’y avait qu’un prologue et un contre-la-montre par équipes, dans lequel j’ai eu une crevaison supplémentaire juste avant le départ, la piste de course sur route est très difficile. Grâce au Tour de l’Avenir, j’ai parcouru plus de terrain et je suis plus en montagne. Si je me sens bien j’essaierai d’avancer, sinon je travaillerai pour l’équipe. »

Rait ARM

Estonie

« Je suis un peu déçu car j’ai commencé un peu vite au départ. J’ai dû respirer profondément la longue descente. Mais ensuite j’allais bien jusqu’à la fin. Je pense donc que mon résultat est toujours intéressant. Je ne me suis pas fixé d’objectif quand je suis venu ici. C’est la première fois que je participe à un championnat d’Europe de contre-la-montre. Je voulais juste me tester pour voir comment mon niveau se compare à une telle compétition. J’aime le contre-la-montre car il me permet de me comparer aux autres. Le parcours était plutôt bon pour un chronomètre. Il y avait beaucoup de petites montées où l’on pouvait pousser avant de récupérer un peu dans la descente suivante.Samedi, je ferai la course sur route. Le but sera de faire de notre mieux. C’est pourquoi nous sommes ici. Nous devons montrer ce que nous pouvons contre les grandes équipes. Le parcours sera difficile, mais il est bon. Seuls les forts pourront gagner ».

Thomas DELPHIS

La France

« Je n’étais pas génial. J’ai eu un peu chaud pendant l’entraînement. Je n’ai pas pris la veste d’eau froide. Tout est de ma faute, j’aurais dû réviser mon entraînement. Quand j’ai mis le casque, il était surchauffé. Dès le début j’ai eu l’impression que mes pompes sont un peu hautes et que je n’ai pas forcément mes jambes. Pendant tout ce temps, j’étais un peu en retard. Quant à l’endroit, je ne savais même pas où être parce que je ne connais pas les autres gars. C’était une période rapide pour les spécialistes, pour les grands. Plus vous aviez d’indolence, mieux c’était, nous sommes super bien soignés à cette MÉ. Nous vivons un peu dans un monde professionnel. Tout est compté, les employés veillent à ce que nous nous reposions. On se fait masser tous les jours, ce n’est pas forcément une habitude. On se fait chouchouter, on se prépare comme on peut. C’est une première pour moi sur un championnat d’Europe, c’était un peu plus stressant. J’espère que d’autres viendront. Je sais maintenant à quoi m’attendre et comment ça se passe. « 

Raphaël KOCKELMANN

Luxembourg

« Il faisait super chaud. C’était une montée raide avec un vent de face. J’ai remarqué que je perdais beaucoup de temps. Après le retour j’étais avec le vent arrière à 65 km/h. C’était vraiment difficile de suivre les vasières. Nous avons vraiment ressenti la chaleur sur les cinq derniers kilomètres. Ma tête a tourné un peu. Je n’ai été sélectionné que ce lundi. Au Flanders Tomorrow Tour (samedi dernier dans le contre-la-montre) j’étais plus rapide que celui initialement supposé en tant que deuxième représentant luxembourgeois, d’où le changement. Mon objectif était d’entrer dans le top 20. Pour la course sur route, je serai le coéquipier d’Arthur Kluckers. Ce sera tout pour lui. J’ai le même métier que pour le Tour de l’Avenir ».

Kevin MCCAMBRIDGE

Irlande

« C’était bien. Au début, il y avait du vent de face. J’ai utilisé beaucoup d’énergie à l’époque. À cinq kilomètres de l’arrivée, je n’avais plus rien, mais j’ai appris. Je suis un petit coureur, mais je peux gérer sur le plat, je suis assez aérodynamique. J’étais vraiment impliqué dans ce contre-la-montre quand j’étais junior et Espoir 1. Je n’avais pas de vélo de contre-la-montre en France cette année-là donc je ne pouvais pas me concentrer là-dessus. L’année prochaine Je vais le refaire. J’ai eu quelques problèmes cette saison, j’ai hâte de finir. « 

Arno CLAEYS

la Belgique

« J’étais un peu ambitieux quand je suis arrivé ici. Non pas que je visais un podium, mais en tant que vice-champion belge, j’en attendais plus. Ça ne s’est pas bien passé. Dès le début, j’ai eu l’impression de ne pas avoir les bons sentiments. Vous savez déjà que les kilomètres seront longs. Cela aurait été une plus grande déception s’il n’y avait pas eu une première pour l’équipe nationale. C’est la première fois que je participe à un championnat comme celui-ci. La veille et la nuit, j’étais encore stressée. Cela a probablement conduit à cette contre-performance : j’ai gagné le chrono du Tour des Deux-Sèvres. Je suis 2e au championnat national derrière Lennert Van Eetvelt. Je me suis dit que si j’avais eu les mêmes bons sentiments j’aurais pu avoir un bon résultat. J’espère pouvoir renouveler l’expérience. J’ai beaucoup appris durant ces trois jours en équipe nationale. L’entraîneur Sven Vanthourenhout ne m’a pas mis la pression. Je suis à 18-19 jours de course. La semaine prochaine je participerai à Liège-Bastogne-Liège Espoirs puis je ferai l’Arden Challenge. Un bon résultat dans les prochaines semaines me ferait du bien ».

BRAS D.

A. CLAEYS

T. DELPHIS

D. TROU

A. KLUCKERS

R. KOCKELMANN

K. MCCAMBRIDGE

V. THIÉBAUD

L. VAN EETVELT

S. WÄRENSKJOLD

Les courses se succèdent et se ressemblent pour Thibaut Pinot. Déjà offensif sur le Tour du Limousin, le coureur Groupama FDJ continue de montrer après sa belle remontée qu’il est capable d’attaquer et de se battre à nouveau en première ligne. A la Classic Grand Besançon Doubs ce vendredi, il a représenté les siens dans le peloton de tête en lutte pour la victoire. « Nous pensions que nous étions

C’est un coup dans le monde du cyclisme amateur. Team Pro Immo Nicolas Roux, vainqueur du BBB-DirectVelo Challenge ces trois dernières saisons et en passe de le remporter pour la quatrième fois en 2021, ne fera plus partie du peloton l’année prochaine

Biniam Girmay (Intermarché-Wanty-Gobert) a remporté ce vendredi la première édition de la Classic Grand Besançon Doubs (1.1) au sprint, qui s’est déroulée entre Besançon et Marchaux sur une distance de 172,5 kilomètres. Il devance Andrea Vendrame (Team AG2R Citroën) et Axel Zingle (Cofidis). * GIRMAY Biniam INTERMARCHÉ-WANTY-G ERI les 172,5 km en 4h10’20 »

Bastien Tronchon (Equipe AG2R Citroën U23) a remporté ce mardi la 68e édition du Grand Prix de Fougères-Trophée Harmonie Mutuelle, troisième et dernière manche de la Coupe de France N1. Après 174 kilomètres de course, il a battu Jean-Louis Le Ny (WB-Fybolia Locminé) et Nicolas Debeaumarché (SCO Dijon-Team Materiel-velo.com). Bastien Tronchon succède à Maxime Chevalier au palmarès

Ce samedi, Benoît Cosnefroy (AG2R Citroën Team) a remporté la 15e édition du Tour du Jura (1.1), qui s’est déroulée sur une distance de 181,7 kilomètres autour de Lons-le-Saunier. Il devance Simone Velasco (Gazprom-RusVelo) et Valentin Madouas (Groupama-FDJ), Benedict Cosnefroy suit Kobe Goosens sur la liste. COSNEFROY Benoit AG2R CITROEN TEAM FRA

Dorian Godon (AG2R Citroën Team) a remporté ce dimanche la 36e édition du Tour du Doubs (1.1), la huitième manche de la Coupe de France FDJ, qui se dispute entre Morteau et Pontarlier sur une distance de 201 kilomètres. Il devance Biniam Girmay (Intermarché-Wanty-Gobert) et Tom Paquot (Bingoal-Pauwels Sauces-WB), Dorian Godon suit le Belge Loïc Viegen dans la grille des prix.

Johan Le Bon (Dinan Sport Cycling) a remporté ce vendredi la première étape des 3 jours de Cherbourg-en-Cotentin (Elite Nationale), entre Tourlaville et Port-Bail-sur-Mer (Manche) sur une distance de 146. ont eu lieu, 2 kilomètres. Il a battu Mathis Le Berre (Côtes d’Armor-Marie Morin-U), Johan Le Bon est également devenu le premier leader de cette 41e édition.

Groupama-FDJ Continental aura un stagiaire en fin de saison. Voici le Néo-Zélandais Jack Drage (AC Bisontine). Il devrait participer à la Ronde de l’Isard (2.2U), le pilote de 18 ans a remporté le championnat de Nouvelle-Zélande U21 cette année. Il a également terminé 8e du championnat de contre-la-montre de Nouvelle-Zélande et une étape de la New Zealand Cycle Classic.

Théo Cotard (WB-Fybolia Locminé) a remporté ce samedi la deuxième étape des 3 jours de Cherbourg (Elite Nationale) qui s’est disputée entre Querqueville et Octeville (Manche) sur une distance de 152 kilomètres. Devançant ses coéquipiers Maxime Renault (WB-Fybolia Locminé) et Giacomo Ballabio (Charvieu-Chavagneux IC), Johan Le Bon (Dinan Sport Cycling) conserve la tête du classement général.

Sandy Dujardin (Vendée U) a remporté ce mercredi la 41e édition de la classique vendéenne Jard-Les Herbiers (Elite Nationale). Après 155,5 kilomètres où il a battu Maël Guégan (UC Nantes Atlantique) et Jean-Louis Le Ny (WB-Fybolia Locminé), Sandy Dujardin suit Adrien Lagrée (VC Pays de Loudéac) dans la liste des vainqueurs.

Les frères Vinokurov Alexandre et Nicolas sont stagiaires dans l’équipe Continental Vino-Astana Motors en fin de saison. Vous commencerez votre stage mardi pour le Tour de Roumanie (2.1) Les jumeaux kazakhs de 19 ans seront libérés de l’UC Monaco. Alexandre a terminé 10e au championnat Espoirs du Kazakhstan du contre-la-montre cette année. Nicolas l’a noté

Romain Bacon (Mixed CC Nogent-sur-Oise / Morlaix Cycling Performance) a remporté ce dimanche la troisième et dernière étape des 3 jours de Cherbourg (Elite Nationale) qui se disputaient autour de Cherbourg sur une distance de 153 kilomètres. Il a battu Jordan Labrosse (AG2R Citroën U23 Team) et Valentin Terrien (Laval Cyclisme 53).

Les championnats d’Europe sur route se dérouleront du 8 au 12 septembre à Trente dans le nord-est de l’Italie. Voici les sélections françaises complètes pour cet événement : The French Picks: Against the ClockJuniors FemmesPauline

Alec Segaert a remporté le Championnat d’Europe Junior contre la montre ce mercredi à Trente (Trentino-Alto Adige). Le Belge a battu ses compatriotes Cian Uijtdebroeks et Eddy Le Huitouze (France), Alec Segaert suit le Tchèque Mathias Vacek sur la liste. SEGAERT Alec (BEL) BELGIQUE les 22.4 km en 26’26 » (moyenne 50.83 km/h) 2ème UIJTDEBROEKS Cian (BEL) BELGIQUE

Jason Tesson (St-Michel-Auber 93) a remporté ce vendredi la première étape du sprint à travers les Hauts-de-France (2,2), qui s’est disputée sur 133,8 kilomètres entre Duisans et Lagnicourt-Marcel (Pasde-Calais). Il devance Alexis Pierre (VC Rouen 76) et Erlend Blikra (Uno-X Pro Cycling Team), tandis que Jason Tesson devient le premier leader du classement général.

Les courses se succèdent et se ressemblent pour Thibaut Pinot. Déjà offensif sur le Tour du Limousin, le coureur Groupama FDJ continue de montrer après sa belle remontée qu’il est capable d’attaquer et de se battre à nouveau en première ligne. A la Classic Grand Besançon Doubs ce vendredi, il a représenté les siens dans le peloton de tête en lutte pour la victoire. « Nous pensions que nous étions

L’issue du Tour de l’Avenir mardi aurait pu s’avérer être une étape anodine. A une trentaine de kilomètres de l’arrivée, près de 60 coureurs ont été impliqués dans une chute massive. Parmi eux Juan Ayuso. Bien qu’il n’ait pas eu de fracture, l’Espagnol, blessé à l’épaule, n’a pas marché. Sa route s’arrête

C’est un coup dans le monde du cyclisme amateur. Team Pro Immo Nicolas Roux, vainqueur du BBB-DirectVelo Challenge ces trois dernières saisons et en passe de le remporter pour la quatrième fois en 2021, ne fera plus partie du peloton l’année prochaine

Biniam Girmay (Intermarché-Wanty-Gobert) a remporté ce vendredi la première édition de la Classic Grand Besançon Doubs (1.1) au sprint, qui s’est déroulée entre Besançon et Marchaux sur une distance de 172,5 kilomètres. Il devance Andrea Vendrame (Team AG2R Citroën) et Axel Zingle (Cofidis). * GIRMAY Biniam INTERMARCHÉ-WANTY-G ERI les 172,5 km en 4h10’20 »

Bastien Tronchon (Equipe AG2R Citroën U23) a remporté ce mardi la 68e édition du Grand Prix de Fougères-Trophée Harmonie Mutuelle, troisième et dernière manche de la Coupe de France N1. Après 174 kilomètres de course, il a battu Jean-Louis Le Ny (WB-Fybolia Locminé) et Nicolas Debeaumarché (SCO Dijon-Team Materiel-velo.com). Bastien Tronchon succède à Maxime Chevalier au palmarès

Ce vendredi, Tobias Halland Johannessen (Norvège) a remporté la septième étape du Tour de l’Avenir, qui se dispute entre Saint-Vulbas et le Grand Colombier (Ain) sur 97,9 kilomètres. Le Norvégien a battu Filippo Zana (Italie) et Thomas Gloag (Grande-Bretagne), tandis que Tobias Halland Johannessen a remporté le maillot jaune du même temps.

Ce samedi, Benoît Cosnefroy (AG2R Citroën Team) a remporté la 15e édition du Tour du Jura (1.1), qui s’est déroulée sur une distance de 181,7 kilomètres autour de Lons-le-Saunier. Il devance Simone Velasco (Gazprom-RusVelo) et Valentin Madouas (Groupama-FDJ), Benedict Cosnefroy suit Kobe Goosens sur la liste. COSNEFROY Benoit AG2R CITROEN TEAM FRA

Carlos Rodriguez (Espagne) a remporté ce dimanche la neuvième et dernière étape du Tour de l’Avenir, qui couvre une distance de 78,1 kilomètres entre La Touissure et Séez – Col du Petit Saint-Bernard (Savoie). L’Espagnol bat Georg Steinhauser (Allemagne) et Filippo Zana (Italie), Tobias Halland Johannessen (Norvège) remporte le classement

Florentin Lecamus-Lambert (VC Rouen 76) a remporté le 20e Grand Prix de Plouay Amateurs (Elite Nationale) ce dimanche. Après 150,4 kilomètres, il devance Sandy Dujardin (Vendée U) et Tom Mainguenaud (Sojasun espoir-ACNC). Florentin Lecamus-Lambert succède à Dylan Kowalski chez les vainqueurs de l’épreuve bretonne. Classement non officiel : 1.

Marijn van den Berg (Pays-Bas) a remporté la troisième étape du Tour de l’Avenir au sprint ce lundi, qui s’est disputée entre Château-Thierry (Aisne) et Donnemarie-Dontilly (Seine-et-Marne) . sur une distance de 153,4 kilomètres. Le Néerlandais a battu Arnaud De Lie et Stan Van Tricht (Belgique). Son coéquipier Mick Van Dijke conserve le maillot jaune.

Valentin Madouas (Groupama-FDJ) a remporté la 41e édition de la Polynormande (1.1), la septième manche de la Coupe de France FDJ, ce dimanche. Après 168,9 kilomètres entre Avranches et Saint-Martin-de-Landelles (Manche), il devance au sprint le tenant du titre Benoît Cosnefroy (AG2R Citroën Team) et Anthony Perez (Cofidis). * MADOUAS Valentin GROUPAMA-FDJ

Dorian Godon (AG2R Citroën Team) a remporté ce dimanche la 36e édition du Tour du Doubs (1.1), la huitième manche de la Coupe de France FDJ, qui se dispute entre Morteau et Pontarlier sur une distance de 201 kilomètres. Il devance Biniam Girmay (Intermarché-Wanty-Gobert) et Tom Paquot (Bingoal-Pauwels Sauces-WB), Dorian Godon suit le Belge Loïc Viegen dans la grille des prix.

Anders Halland Johannessen (Norvège) a remporté ce jeudi la sixième étape du Tour de l’Avenir, qui se dispute entre Champagnole et Septmoncel (Jura) sur une distance de 111 kilomètres. Le Norvégien a battu son frère jumeau Tobias Halland Johannessen et Thomas Gloag (Grande-Bretagne), Mick Van Dijke (Pays-Bas) conserve le maillot jaune.

Johan Le Bon (Dinan Sport Cycling) a remporté ce vendredi la première étape des 3 jours de Cherbourg-en-Cotentin (Elite Nationale), entre Tourlaville et Port-Bail-sur-Mer (Manche) sur une distance de 146. ont eu lieu, 2 kilomètres. Il a battu Mathis Le Berre (Côtes d’Armor-Marie Morin-U), Johan Le Bon est également devenu le premier leader de cette 41e édition.

Ce samedi, Soren Waerenskjold (Norvège) a remporté la première étape du Tour de l’Avenir (Coupe des Nations Espoirs), qui se disputera entre Charleville-Mézières (Ardennes) et Soissons (Aisne) sur une distance de 161,2 kilomètres. Il bat Luca Colnaghi (Italie) et Axel Laurance (France), Soren Waerenskjold, déjà vainqueur du prologue, conforte son maillot jaune.

Le Deceuninck-Quick Step Training vient de présenter le nouveau vélo de Julian Alaphilippe pour les douze prochains mois. Un vélo qui accompagnera donc sa tenue désormais championne du monde : c’est un Specialized Tarmac SL7 que Julian Alaphilippe utilisera pour la première fois en compétition ce dimanche à l’occasion de Liège-Bastogne-Liège. Photos, ci-dessous, la nouvelle machine

Dimitri Ilongo est décédé ce mercredi soir. Le pilote licencié à l’USSA Pavilly Barentin avait 30 ans, Dimitri Ilongo a défendu les couleurs d’Argenteuil Val de Seine 95, de l’ESEG Douai, du Team Peltrax-CS Dammarie-lès-Lys, de C’Chartres Cyclisme et donc de l’USSA Pavilly Barentin depuis 2020. Le 20 juin, il remporte le Tour d’Erdre

Bryan Alaphilippe n’aura porté le maillot St-Michel-Auber 93 qu’une seule saison. De retour chez les pros, l’Auvergnat a connu en janvier dernier une saison particulièrement compliquée, tant sur le plan personnel que sportif. Dans ces conditions, il espérait que Stéphane Javalet et le staff Conti Ile-de-France lui donneraient une seconde chance, mais ce ne sera pas le cas. « Tandis que

La Fédération Française de Cyclisme a publié le dernier point sur l’évolution des décisions sanitaires liées au confinement appliqué au cyclisme. Désormais, tous les cyclistes « non prioritaires », mineurs ou majeurs encadrés par une association lors de leur départ peuvent circuler en dehors du rayon au sein de leur département.

L’aventure de Justin Mottier avec les pros touche à sa fin. Après trois saisons au sein du collectif B&B Hôtels-Vital Concept, le Mayennais a été licencié par ses dirigeants faute de résultats. Une situation que l’athlète de 27 ans comprend parfaitement, qui ne veut certainement pas s’apitoyer sur son sort. Au contraire : le voici

Warren Barguil était frustré, voire énervé, dans l’aire d’arrivée à travers les Flandres (1er UWT). Longtemps candidat à la victoire – ou du moins au podium – dans l’épreuve belge, présent dans le contre groupe derrière le Néerlandais

Juliette Labous a beaucoup à frustrer. Ce week-end, la Franc-Comtoise devrait prendre part au Ceratizit Madrid Challenge by la Vuelta, la dernière course professionnelle féminine de la saison, en marge du tour d’Espagne masculin. Après avoir vu leur championnat régional puis annulé le Tour de Bretagne, le membre du Team Sunweb avait tenté de maintenir la motivation

Kenny Elissonde a assisté de loin à la victoire de Julian Alaphilippe sur la piste d’Imola. « J’ai essayé de m’arrêter et de voir ce qui se passait sur les écrans géants. » Mais lorsqu’il a retrouvé son colocataire, l’émotion est revenue. « Ce connard, il m’a fait pleurer. Le coureur de

Après une saison à St-Michel-Auber 93, Bryan Alaphilippe, qui n’a pas été repris par l’équipe Continental (lire ici), sera de retour dans le peloton amateur en 2021. L’Auvergnat a rejoint l’équipe U. Nantes Atlantique annonce son futur club.

Axel Mariault (UC Nantes Atlantique) a remporté le championnat de France amateur ce samedi à Épinal (Vosges). Après 170,4 kilomètres de course, il a battu Louis Richard (EC Saint-Etienne Loire) et Paul Lapeira (AG2R Citroën U23 Team), Axel Mariault succède à Jason Tesson au palmarès. Classement officieux : 1. MARIAULT Axel UC NANTES ATLANTIQUE

Le ministère des Sports a mis à jour son tableau des variations sanitaires pour le sport. Alors que dans la version du 18 décembre, la formation encadrée sur la voie publique pour adultes était homologuée sans limitation de nombre (lire ici), la version est

Théo Nonner ne portera plus le maillot Conti Groupama FDJ cette saison, tout comme il ne l’a pas fait en 2021. En pleine délibération depuis décembre dernier, l’Ile-de-France a décidé de mettre un terme à sa carrière de cycliste, qui ne ressentait plus l’envie de rouler et n’y touchait pas.

Clément Venturini (AG2R Citroën Team) a remporté le championnat de France élite de cyclocross hommes ce dimanche à Pontchâteau (Loire-Atlantique). Le podium était complété par Joshua Dubau (Team Peltrax-CS Dammarie-lès-Lys) et David Menut (Cross Team Legendre). Clément Venturini remporte son quatrième titre de champion de France élite. Classement:

Bauke Mollema (Trek-Segafredo) a remporté ce vendredi la première étape du Tour des Alpes-Maritimes et du Var Nice-Matin (2,1), qui parcourt 183,9 kilomètres entre Biot et Gourdon (Alpes-Maritimes). Le Néerlandais a battu Greg Van Avermaet (AG2R Citroën Team) et Valentin Madouas (Groupama-FDJ), Bauke Mollema est également devenu le premier leader de cette 53e édition. Priorité

La fédération française de cyclisme annonce dans un communiqué la réduction des mesures pour les pratiquants. Ils sont différents pour les adultes et les mineurs : les adultes ont le droit de reprendre une activité avec leur club. Cependant, vous devez respecter la règle des 3 heures et 20 kilomètres autour de la maison et conduire en groupe de six personnes maximum.

Non merci, restez connecté
Version Belgique-France.

Keywords:

European Road Championships,Johan Price-Pejtersen,Championship,Uno-X Pro Cycling Team,UEFA European Under-21 Championship,Belgium,European Road Championships, Johan Price-Pejtersen, Championship, Uno-X Pro Cycling Team, UEFA European Under-21 Championship, Belgium,,

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

Vidéo du jour: