CM – Chèque carburant : date, pour qui, montant… Ce que l’on sait

0

CONTROLE DU CARBURANT. Le contrôle du carburant ou le contrôle de l’essence est dans les lignes du gouvernement pour contrer la hausse des prix à la pompe à essence. Ce lundi 18 octobre, Bruno Le Maire a donné à l’antenne d’Europe 1 quelques précisions sur ce dispositif.

[Mis à jour le 18 octobre 2021 à 13h16] Le contrôle essence, également appelé contrôle carburant (le nom officiel n’est pas clair), sera lancé prochainement, comme l’a annoncé lundi le ministre de l’Economie Bruno Le Maire, 18 octobre , a confirmé. Le dispositif doit encore être précisé, mais il devrait s’apparenter à celui du Bilan Energie, qui est destiné aux ménages modestes pour les aider à payer les factures de chauffage promises à l’approche de l’hiver. La raison ? Là aussi, une hausse spectaculaire des prix. ces dernières semaines.

L’inventaire des prix à la pompe à essence, qu’il s’agisse de litres de diesel ou de sans plomb, est définitif : les prix se rapprochent puis atteignent les prix mesurés au début de la crise des gilets jaunes en 2018. Alors que l’Etat appelait à une révision de la fiscalité par des baisses d’impôts, Bruno Le Maire de la branche européenne a répondu 1. « Je suis plus favorable à un dispositif comme le Tankcheck qu’à une baisse d’impôts (…) Un milliard d’euros c’est très cher pour un résultat Les Français ne le verront pas. Il vaut mieux privilégier l’option chèque carburant », a assuré le ministre de l’Économie.

La baisse de la taxe aurait un autre effet indésirable, dit-il : Quelqu’un qui aurait un gros 4×4 motorisé qui roule au diesel, recevrait les mêmes subventions de l’Etat qu’un infirmier obtiendrait une Clio pour faire son travail », a-t-il déclaré, avant d’enchaîner d’un point de vue écologique : « Alors il est une subvention pour les combustibles fossiles, exactement ce que nous voulons. Par conséquent, cette possibilité de réduction d’impôts n’est ni économiquement raisonnable ni « écologique ».

Le contrôle des réservoirs devrait être formalisé très prochainement Si l’on en croit les déclarations du ministre de l’Économie, Bruno Le Maire, lundi 18 octobre à l’antenne d’Europe 1. « dans les plus brefs délais ». « J’étais en charge de répondre à la crise économique pendant deux ans, et quand le Fonds de solidarité est arrivé, il a fallu le faire toucher rapidement aux consommateurs. Et voici comment il en sera avec ce chèque : il doit parvenir à ceux qui en ont besoin. « Le moyen le plus rapide », a-t-il ensuite ajouté. Ce nouveau régime d’aides sera nécessairement réservé à des ménages à faibles revenus spécifiques. « Ce ne sera pas une aide générale pour tous les conducteurs. Ce serait trop cher et irait aussi à l’encontre de notre politique de protection de l’environnement », a confié vendredi un proche du Premier ministre Jean Castex au journal Le Parisien. 15 octobre.

Pour l’heure, le montant de ce chèque carburant, qui devrait être alloué sous conditions de ressources, est un mystère. Pour rappel : la prime chèque énergie, qui sera versée aux ménages bénéficiaires en décembre 2021, est de 100 euros. Les aides régionales dans certaines communes, par exemple dans la région Hauts de France, étaient déjà de 60 euros tous les trois mois ou 20 euros par mois. Le gouvernement devrait prochainement fournir l’enveloppe allouée à ce dispositif et le montant qui sera versé aux ménages.

Pour qui sera effectué le contrôle carburant, également appelé contrôle essence ? Si le dispositif n’a pas été formalisé ou homologué, le gouvernement fournit de nombreux critères, dont des critères de revenus. Cependant, contrairement au dispositif déjà en place dans la région Hauts-de-France (voir ci-dessous), il peut ne pas concerner uniquement les travailleurs. « Une mère qui reste à la maison qui accompagne ses enfants à l’école ou une personne handicapée qui doit prendre sa voiture avec eux doit pouvoir être accompagnée lorsqu’ils ne travaillent pas », a souligné un proche du gouvernement à Paris. D’autre part, vous devez posséder votre propre véhicule. A l’inverse, le critère de l’existence d’un réseau de transport public devrait être inclus dans le système. L’objectif reste d’encourager l’utilisation de ces modes de transport et non de construire un système qui va à l’encontre des objectifs écologiques du gouvernement. L’équation s’annonce complexe : quels critères permettent de déterminer si l’usager bénéficie d’un réseau de transports en commun suffisamment puissant ? Secret…

Le dispositif développé par le gouvernement se rapprochera-t-il de celui mis en place en région Hauts-de-France depuis 2016 ? Dans cette région, les salariés perçoivent une subvention de 20 euros par mois sous certaines conditions. Il s’agit officiellement du dispositif « Aide au transport », dont les critères sont indiqués sur le site internet de la région. En plus de votre résidence en région Hauts-de-France, vous devez également :

Pour vérifier leur éligibilité, les habitants des Hauts-de-France peuvent faire une simulation et déposer leur demande via une « Assistance Transport » dédiée page sur le site Soumettre la région. 48.000 bénéficiaires ont été recensés par la région en 2020.

Une autre commune avait mis en place un dispositif d’aide financière au carburant en 2018, la métropole de Nice. Les critères étaient légèrement différents de ceux des Hauts-de-France : 10 kilomètres entre le domicile et le travail et plus de 500 mètres d’une station de tramway. 23 000 personnes avaient bénéficié de cette aide de 60 euros par trimestre. Cependant, le système a pris fin en 2020 alors que la métropole s’est concentrée sur le soutien d’autres formes de mobilité comme un bonus pour l’achat d’un véhicule électrique ou d’un vélo.

Résumé

Date de l’inspection du carburant
Vérifier la quantité de carburant
Contrôle de carburant pour qui ?
Contrôle carburant Hauts-de-France
Contrôle de carburant à Nice

[Mise à jour le 18 octobre 2021 à 13h16] Le chèque carburant, aussi appelé chèque…

Je gère mes abonnements push

Les informations recueillies sont destinées au Groupe CCM Benchmark pour assurer l’envoi de votre newsletter.

Sous réserve des options auxquelles vous avez souscrit, elles seront également utilisées à des fins publicitaires ciblées.

Vous avez le droit d’accéder à vos données personnelles, de les rectifier et de demander leur suppression dans les limites prévues par la loi.

Vous pouvez également revoir vos options de ciblage à tout moment. En savoir plus sur notre politique de confidentialité.

Keywords:

Motor fuel,Bruno Le Maire,Government,Motor fuel, Bruno Le Maire, Government,,,,carburants,présidentielle 2022,EELV,,,Vehicles & Transportation,,,

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

Vidéo du jour: